Une version hybride pour "Un festival C’est Trop Court"

Du 9 au 16 octobre 2020, l’association Héliotrope organise la 20e édition d’"Un Festival C’est Trop Court !", le festival européen du court métrage de Nice. La cérémonie d’ouverture « Quartier cinéma » a eu lieu samedi dernier avec au programme une projection de courts métrages devant 150 personnes.

Organisé chaque année pendant une semaine au mois d’octobre, le festival est un grand rendez-vous de la culture locale, mais aussi l’occasion de connaitre le cinéma d’avant-garde européen ainsi que les futurs grands réalisateurs à travers plusieurs programmes de cinéma compétitifs.

IN (live) et ON (line)

Pour ce 20e anniversaire du festival, et compte tenu de la crise sanitaire liée au coronavirus, l’association Héliotrope propose cette année une version hybride du festival. Une version IN avec le maintien de projections dans les salles dans le respect des règles sanitaires. Puis, une autre version ON avec la diffusion de films en ligne pour que tout le monde puisse participer à l’événement.

"Nous craignons une éventuelle annulation comme la plupart des grands événements à cause du Covid. On a sans cesse modifié le programme mais au final tout a été validé par la ville et la préfecture. Ce soir, la cérémonie est assez exceptionnelle, les gens étaient contents", analyse le directeur du festival, Laurent Trémeau.

Les lieux de rendez-vous

La Ville de Nice soutient aussi l’événement et, comme tous les ans, met à disposition ses salles municipales : le MAMAC, la Cinémathèque de Nice ou encore la BMVR accueilleront de nombreuses projections et rencontres (voir photo au-dessus).

D’autres lieux tels que le TNN, les cinémas Mercury, Rialto, de Beaulieu, la Villa Arson, la CCI, la librairie Les Parleuses, Les Ateliers Illustrés ou encore La Zonmé accueilleront aussi la manifestation.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire