L’école au théâtre

Depuis quatre ans dans le cadre du festival du livre de Nice est organisé un spectacle où la littérature et le théâtre se mêlent.

Cette année l’école primaire Rothschild est à l’honneur avec monsieur Chantoiseau le maître des CM2. Le spectacle a été préparé par madame Mari Laurila Lili de la compagnie : Le fruit du hasard. De Roméo et Juliette à West side story, tout un programme, les écoliers vont offrir un spectacle le 24 mai au Théâtre Francis Gag. La musique, la danse et l’expression corporelle, une représentation vivante animée par des enfants. Depuis le mois de mars ces écoliers et écolières se préparent avec application pour ce grand rendez-vous avec la scène.

Ce lundi, ils nous offraient d’assister à une répétition de leur spectacle. On dénotait leur spontanéité et leur sérieux. Certains ayant déjà le sens de la scène, du mouvement et de l’espace. Entre l’enseignant et la comédienne une parfaite osmose, entente dont les principaux bénéficiaires sont les enfants.

La mise au point d’un spectacle théâtral exige beaucoup de travail : mise au point, lumières, son, musique, dialogues, gérer de très jeunes comédiens, tout cela doit être parfaitement rôdé pour la représentation au théâtre Francis Gag. La règle des trois unités discipline ces gamins et gamines, leur permettant en même temps de découvrir la littérature, le théâtre et la musique.

Un grand merci à monsieur Chantoiseau et madame Mari Laurila Lili pour ce magnifique cadeau qu’ils ont fait à ces enfants, les adultes de demain. Ouvrez une école, vous fermerez une prison, disait Victor Hugo. Ici, donner à un enfant le goût de plonger dans un livre, c’est lui ouvrir les vastes horizons, ceux du savoir et de l’humanisme.

Thierry Jan

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message