La Biennale des Arts 2019 sous le signe du centenaire de la Victorine

Quand on arrive à la vénérable âge de 100 ans, pn devrait plutôt vivre de souvenirs. Mais à Nice....la Victorine, les célèbres studios de cinéma, vont plutôt retrouver une deuxième vie ! Repris en régie depuis 2018, dans l'attente d'un projet exécutif ,auquel un comité de spécialistes est en train de travailler pour faire des préconisations , qui devrait créer les conditions pour que les célèbres studios retrouvent leur jeunesse , et après le Carnaval qui faisait référence à la 7è Art, le centenaire de la Victorine est le motif inspirateur de l'année culturelle festive niçoise.

Vaste programme comme on disait autrefois que Christian Estrosi , en présence du monde de la culture niçoise, a présenté la programmation de « Nice 2019 : L’Odyssée du Cinéma » et de la Biennale des Arts 2019, en présence de Jean-Jacques Aillagon, Président de la Mission Nice Patrimoine Mondial, Commissaire général de la Biennale des Arts 2019.

Pour le Maire de Nice, "c’est donc tout naturellement, en partenariat avec la Cinémathèque française et sous le parrainage de son Président, Costa-Gavras, que le centième anniversaire des Studios de la Victorine est célébré avec « Nice 2019 - L’Odyssée du Cinéma ».**

A travers le « Festival-Rétrospective Victorine », en co-réalisation avec La Cinémathèque française à Paris comme à Nice, près de 60 chefs d’œuvres seront programmés dans les prochaines semaines.

La quatrième édition de la Biennale des Arts de Nice, placée sous le commissariat général de Jean-Jacques Aillagon, présentera 7 expositions et révélera la richesse de l’histoire cinématographique de la capitale azuréenne et les influences multiples entre arts plastiques et 7e Art.

A la fin du mois de septembre, rendez-vous aux studios de la Victorine pour, 3 jours durant, découvrir « L’envers du décor » et la magie de la fabrication du Cinéma, lors de journées portes ouvertes. Cette grande fête populaire célébrera notamment, à travers deux expositions éphémères co-réalisées par la ville et La Cinémathèque française, deux chefs d’œuvre du cinéma : Les Enfants du Paradis et La Nuit américaine.

Les niçois de tout âge, et en particulier les jeunes, pourront s’approprier ce patrimoine artistique qui est aussi le leur, grâce à « Fais ton cinéma » dans l’ensemble des établissements scolaires et « La Victorine et moi », au sein des bibliothèques.

L’attente est grande pour la réalisation d’un programme si riche en évènements.

Les parole de Jean-Jacques Aillagon en sont la synthèse : "La Victorine fut un formidable passé , c’est une formidable histoire, elle aura un formidable futur".

*tous les événements culturels de l’année, le Carnaval, le Festival du livre, le Festival du jazz, etc. ont été ou seront de la fête.

** une conférence de présentation aura lieu ce lundi à Paris

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message