La Galerie municipale Lou Babazouk a ouvert ses portes

Hier en fin de matinée, le Maire de Nice a ouvert de façon officielle l’ouve cette galerie municipale au 8 rue de la Loge, faisant coin avec la rue Droite. Nous sommes ainsi en plein cœur de la vieille ville, là où justement les artistes ont leurs ateliers et galeries. Nous sommes à deux pas du palais Lascaris.

Pourquoi le nom de Babazouk ? Ce quartier de la vieille ville avait de tous temps ce surnom. C’est un certain Franceschin, niçois revenu d’Alger où il habita dans le quartier El Bazoum, qui s’étant établit dans cette ville alors mal famée et
malpropre donna à sa buvette d’abord le nom de Babazoum qui devint vite le Babazouk.

Les canons de cette galerie obéissent aux principes de liberté dans la créativité. Nice est terre des arts, si dans cette ruelle on ne peut évoquer la lumière et la transparence de l’air dont Matisse et Renoir en firent leur thématique favorite.

Il n’empêche, c’est là tout l’intérêt de cette galerie, la créativité, la création ne doivent pas être réservées à la seule élite, mais à tous ceux qui ont quelque chose à dire avec leur pinceau.

La galerie Lou Babazouk sera ainsi ouverte à tous les artistes sans distinction d’âge, de style, professionnels ou amateurs. L’utilisation de la salle est gratuite* et ne peut avoir de fins commerciales. L’artiste sélectionné pourra exposer ses œuvres durant deux mois, soit six expositions par an.

La première peintre plasticienne tentant le challenge, car c’est un challenge d’exposer, est Jo Guichou , une artiste vivant et travaillant à Nice. Elle est une des rares a travailler sur le chewing-gum. Tous les supports sont chez elle utilisés et un tableau est peut-être finalement l’œuvre de la plasticienne. La couleur est dominante avec l’humour et la poésie sans omettre une acerbe critique sociale. Le mot critique étant ici une analyse de notre société.

La galerie Lou Babazouk est un concept nouveau avec les artistes sélectionnés. Comme il n’y a pas de finalité économique, d’enjeu financier, on peut être certain que les choix seront sur la vraie valeur des artistes, même inconnus et surtout inconnus. Le but étant de se faire connaître et remarquer.

Thierry Jan

On peut s’inscrire sur le portail de nice.fr.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message