Le projet de restauration du moulin à vent de Berre-les-Alpes parmi les sélectionnés du Loto du Patrimoine 2019

Le comité de sélection présidé par Stéphane Bern et associant la Fondation du Patrimoine, le ministère de la Culture, la FDJ, a retenu ce projet patrimonial mais aussi pédagogique, soutenu par une association dynamique. Le concours exceptionnel apporté par une partie des recettes du Loto du patrimoine* va accélérer le processus de restauration. La souscription mise en place avec l’association « Les Ailes de Berre » et la Fondation du Patrimoine doit contribuer largement au succès de l’opération.

Depuis longtemps les ailes du moulin de Berre-les-Alpes ne tournaient plus...
L’espoir de voir un jour renaitre l’un des derniers moulins à vent des Alpes-Maritimes encore visible, est apparu en 2014. La commune de Berre-les-Alpes a alors acheté les vestiges du bâtiment.

Daté du XVe siècle, le moulin est situé sur l’axe de l’ancienne rue principale d’accès au village. Il est construit sur un petit promontoire autour duquel se cultivaient autrefois des champs de céréales. Ses ailes ne tournent plus depuis longtemps, et il n’en reste aujourd’hui que la tour, dans un état de conservation étonnant. Le moulin, tombé dans l’oubli, a souvent été considéré comme pigeonnier et utilisé comme réserve à grains. Les dernières traces de rénovation datent de 1803.

Sous l’initiative de l’association « Les Ailes de Berre », présidée par Catherine Righes, un projet de restauration des ailes et des mécanismes du moulin a vu le jour. L’objectif ? Produire un jour de la farine, comme au Moyen Age !

*Le montant précis de l’aide apportée dans le cadre de la mission Stéphane Bern, ne sera connu qu’après le tirage du loto du patrimoine et calcul du montant de la recette disponible.

Rappelons que tous les dons d’entreprises et de particuliers seront également complétés par une subvention de la Fondation du patrimoine.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message