Café littéraire : Armes de corruption massive de Jean Guisnel

Le who’s who, le guide Michelin de la corruption et des corrompus au plus haut degré de l’Etat ? Jean Guisnel en 350 pages nous décrit ce monde du marché des armes, du marché de la mort.

Ce n’est pas très brillant, on découvre à travers des faits récents, les scandales des pots de vin , des retro commissions, le financement des partis politiques, des campagnes électorales, des échanges internationaux. Si nous avions encore une quelconque foi envers les politiciens, elle s’écroule à la lecture de cet ouvrage où l’auteur cite les noms, les faits, il n’y a pas d’ambiguïté, de doute. La corruption est au rendez-vous.

Armes de Corruption Massive nous dévoile les coulisses du pouvoir avec les politiciens devenus ministres et les hauts fonctionnaires et militaires qu’il faut révoquer car n’étant pas du parti ou imperméable aux pots de vin. La règle de ce jeu, où des hommes, des femmes et des enfants sont les premières victimes des guerres et révolutions, est très simple : chacun a son dossier sur chacun, on l’ouvre, on le ferme, on l’oubli, on le ressort, tout dépend du partenaire.

Ainsi ce marché est une partie de poker où tricher est la règle, malheur à celui qui refuserait de piper les dés ou défausser les cartes. Les enjeux sont gigantesques, des millions, voire des milliards de $ sont sur la table pour l’achat d’avions, de navires et de tanks.

On achète même les généraux et les amiraux. Armes de Corruption Massive, un livre à lire pour mieux comprendre l’univers glauque du monde politique.

Thierry Jan

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message