Café littéraire : Charles II de Ivan Gobry

L’empire de Charlemagne est éclaté. Ses successeurs tenteront en vain de le réunifier sous une seule couronne. L’empereur est alors plus un titre honorifique qu’un pouvoir. Louis 1° (814-840) partage entre ses fils son empire, cette séparation en 840 amènera onze siècles de rivalité entre les deux rives du Rhin.

Ivan Gobry nous décrit la vie et les mœurs des carolingiens, le pouvoir de l’église avec des évêques se mêlant de politique. La trahison, le crime, éliminer un adversaire fut-il son frère. La morale obéit ici aux nécessités et un
hommage, un serment ne dure souvent que le temps qu’on le prononce.

La France nait en 840 avec Charles II dit le Chauve. On parle alors de Francie Occidentale, et de Francie Orientale. Les carolingiens règnent des deux côtés du Rhin.

Cet ouvrage nous explique les querelles de pouvoir, d’ambition, les mariages, les calculs de ces rois qui vont jusqu’à 987 se succéder sur le trône des Francs. Charles II va asseoir son autorité en affrontant ses deux frères Lothaire l’aîné et Louis le Germanique, tantôt allié à l’un, tantôt à l’autre.

Ivan Gobry nous livre une page méconnue de l’histoire de France, une période où les écrits étaient rares, seuls les clercs savaient lire et écrire, les seigneurs passaient leur temps à guerroyer entre eux pour augmenter leur fief aux dépens du voisin. On prêtait l’hommage vassalique lequel liait un petit seigneur à un plus puissant. Un rapport de force dans une société féodale dirigée par l’aristocratie, laquelle se méfiait du roi et de son pouvoir.

Il en sera ainsi jusqu’à la révolution où la France ayant abolie les ordres connaîtra enfin une meilleure harmonie sociale. Le moyen-âge nous est dévoilé dans toute sa brutalité très loin des chansons de Geste qui furent l’image d’Epinal de cette période.

Thierry Jan

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message