Café littéraire : Cinquième colonne de Max Gallo

Histoire des trahisons de 1930 à 1940 des écrivains, journalistes, politiciens français qui à Paris se mirent au service des services italiens et allemands. La cinquième colonne à la fois un mythe entretenu par Goebbels et Ciano. L’ambassade d’Italie où viennent ‘à la soupe’ des élus, des intellectuels, des officiers qui vont trahir en livrant des secrets d’état pour de l’argent.

Les groupuscules d’extrême droite prennent pour exemple Mussolini et le
fascisme. Ainsi le pays est livré et trahit jusqu’à l’état-major. Max Gallo nous livre les
trahisons, documents et témoignages à l’appui. Un livre très précieux pour comprendre ces dix ans où les démocraties se sont laissées bernées par Hitler et Mussolini.

Il n’y a pas que la France qui est gangrénée, l’Angleterre elle aussi est touchée par la trahison.

La cinquième colonne agissait dix ans avant la guerre. L’opinion manipulée par les pacifistes était démoralisée. C’était le but recherché, démotiver les français. Une stratégie habilement élaborée par Hitler et Mussolini avec la complicité d’hommes comme Laval.

Cinquième colonne nous montre la compromission naïve de certains et la volonté de trahir d’hommes qui reniaient leur patrie pour de l’argent. Un ouvrage historique à lire absolument.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message