Café littéraire : Cromwell de Bernard Cottret

La révolution Anglaise au XVII° siècle, la lutte entre le roi Charles I° et le parlement. Si on a comparé cette révolution avec celle qui éclatera un siècle plus tard en France, seul le fait de révolution est comparable, pour le reste la lutte s’oriente surtout sur le plan religieux entre Anglicans, Catholiques, Calvinistes et Presbytériens.

Puis il y a les Nations, là aussi rien à voir avec la France centralisatrice ou jacobine. Cromwell est l’homme du parlement, en Angleterre il a des pouvoirs auxquels doit se soumettre le roi. C’est cette rivalité qui va amener la révolution. L’Angleterre, l’Ecosse et l’Irlande sont trois Nations qui s’affrontent sur le plan religieux. Le fanatisme des uns, l’intolérance des autres, la liberté sont les axes directeurs de cette lutte entre le roi et son parlement.

Cromwell est né en 1599, c’est un parlementaire aux communes. Il va prendre la direction de la révolte contre les visées de la monarchie. Au début on ne parle pas de république, mais de la distinction des pouvoirs du roi et de ceux du parlement. Quelles prérogatives des uns et du pouvoir royal ?

Bernard Cottret nous brosse cette période, cette révolution. A la fois historien, juriste et théologien, il nous décrit les tenants et les aboutissants, les différences entre les croyances qui s’affrontent et s’entretuent pourtant pour le même Dieu.

Un livre très précieux pour mieux comprendre l’histoire et la sociologie anglaise qui même encore aujourd’hui se retrouve dans les comportements du royaume uni.

Thierry Jan

Partager

Laisser un commentaire