Café littéraire : Dieu le veut de Max Gallo

Cette chronique de la première croisade avec pour héros Guillaume de Thorenc, nous évoque cette épopée où le but déclaré s’est très vite écarté de ses objectifs avec massacres, pillages, rien de très fidèle aux déclarations du pape Urbain II en 1095.

Max Gallo avec son talent à la fois d’historien et d’écrivain nous raconte l’histoire, les aventures peu chrétiennes, les questionnements de ce jeune seigneur provençal, un gamin de 16 ans endoctriné par Pierre l’Ermite. Où est la Foi ? Où sont les raisons de cette croisade ?

C’est à tout cela qu’essaye de répondre ce jeune seigneur au milieu de la foule de pèlerins à chaque fois que sa conscience lui pose cette question : Pourquoi ces massacres, ces assassinats ? Une seule réponse : Dieu le veut ! Un peu facile, pas vraiment, car il y a le serment de chevalerie, l’engagement de servir, de libérer Jérusalem.

Guillaume de Thorenc est tenaillé par toutes ces questions d’éthiques, il ne peut y répondre, prisonnier de son serment, une seule réponse pour apaiser sa conscience : Dieu le veut ! On le suit ainsi depuis son départ jusqu’à cette terre sainte où il faut chasser l’infidèle et reconquérir le tombeau du Christ. Un ouvrage qui se lit comme un roman, avec l’histoire en toile de fond.

Thierry Jan, écrivain

Partager

Laisser un commentaire