Café littéraire : Histoire de l’URSS de Anna Pankratova

Cet ouvrage écrit en 1948 sous l’ère de Staline réussit, malgré les références au marxisme, à la dictature du prolétariat, à demeurer relativement objectif.

L’auteur professeur d’université nous livre dans cette deuxième partie une analyse de la société russe sous les tsars depuis la fin du XVII° siècle jusqu’à 1900 avec Nicolas II.

Dans ce livre, à l’origine destiné aux écoliers soviétiques, l’historienne nous éclaire sur la lutte contre le servage, la volonté des tsars de le maintenir et en même temps d’ouvrir la Russie à l’occident et au capitalisme.

Le XIX° siècle est marqué par les révoltes de paysans et d’ouvriers. L’étude sociologique de la société est décrite sous un regard marxiste. En sachant cela, on apprécie ce livre pour le travail historique, social et économique.

La Russie un géant qui se réveil aux lois du marché avec de sérieux handicaps  : l’autocratie, des régions entières où l’on est plus près du moyen-âge que
du siècle des lumières. La censure contre les écrits des philosophes, un appel à la liberté (assez étrange sous Staline).

A Pankratova nous décrit aussi la vie intellectuelle avec les écrivains, les artistes, le développement des sciences et les savants. La société industrielle prend son essor en Russie et le pouvoir s’étend en Asie, en Sibérie. L’aventure ferroviaire.

Un livre passionnant que cette histoire de l’URSS où sont évoqués des textes de Lénine et de Staline sur les conditions de la révolution prolétarienne. L’autre intérêt de cet ouvrage est la dialectique utilisée contre la bourgeoisie ennemie de classe. On y ressent l’ambiance de l’époque où la dictature du prolétariat était la règle avec l’accusation d’ennemi du peuple et contre-révolutionnaire suffisante pour vous exiler dans les goulags.

Thierry Jan

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message