Café littéraire : Idiss de Robert Badinter

Idiss sa grand-mère, un livre poignant sur la famille de Robert Badinter. Cet ouvrage est un témoignage de cette grand-mère qui affronta tout au long de sa vie les orages et les cataclysmes de l’histoire. Ceux-là mêmes qui au XX° siècle ensanglantèrent l’Europe avec les idéologies de la haine de l’autre. L’antisémitisme ambiant d’une société dont les certitudes allaient entrainer deux guerres mondiales dont le vieux continent ne s’est toujours pas relevé.

Robert Badinter nous évoque son enfance avec son frère, ses parents et cette grand-mère Idiss son modèle. L’ancien garde des sceaux, l’homme qui a su faire admettre en France l’abolition de la peine de mort. Lui l’avocat dont l’adolescence fut menacée par cette haine d’un ennemi occupant la France et aidé par la servilité, pour ne pas dire la lâcheté des fonctionnaires français et de ce régime de Vichy dont les compromissions avec les allemands dépassaient la trahison par une servile lâcheté.

L’auteur nous raconte avec ses tripes sa famille, l’exode de Russie où les pogroms tsaristes légalisaient l’élimination des juifs, puis ce fut Paris, la ville lumière et de liberté dont le crépuscule et la nuit allait durer tout au long de l’occupation. Idiss nous l’aimons, chacun d’entre nous voudrait l’avoir pour grand-mère.

Un ouvrage poignant, un témoignage, un de plus diront certains, mais il n’y en aura jamais assez pour évoquer la monstruosité du nazisme et la lâche compromission d’une administration française collaborationniste.

Thirry Jan

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message