Café littéraire : La constitution de l’ancienne France de Bernard Basse

On a coutume de définir l’ancien régime comme le pouvoir absolu des rois. Bernard Basse nous démontre le contraire avec ce livre écrit pour les juristes, mais aussi pour le grand public.

L’historien y trouvera les références pour mieux comprendre les mécanismes de la monarchie, de sa dévolution, du pouvoir du roi. Comment le monarque exerce le pouvoir, il règne et gouverne. Il est aidé par son conseil, les parlements et les Etats Généraux.

Si le pouvoir du roi est absolu, il est néanmoins tempéré par les divers organes gravitant autour de lui. Il écoute mais il décide. De plus le monarque doit être catholique, il est sacré, les femmes ne peuvent pas monter sur le trône. Les lois de successions sont strictes, héritage de la loi Salique. La monarchie est le roi et le roi est la monarchie.

L’auteur nous cite un florilège d’écrivains, de philosophes, d’hommes, de ministres, tous ont contribué à la grandeur du royaume et de la France. La constitution de l’ancienne France n’est pas écrite, elle est le fruit de la coutume, héritière du passé, un droit publique transmit de rois en rois dont les principes durèrent de Clovis à Louis XVI. Le roi est l’oint de Dieu ce qui rend sa personne sacrée. Le sacre sanctionne le début de son règne.

Certains ont même évoqués un 8° sacrement en parlant du sacre. Ce concept de monarchie de droit Divin régenta la France depuis le baptême de Clovis, baptême qui fut aussi celui des Francs puis des Français. Un ouvrage qui nous replonge dans notre passé.

On soulignera que durant XIII siècles la France vécue sous le même régime et de depuis 1789, on renonce à les énumérer, car trop nombreux et surtout trop instables, elle en a connu plus de dix !

Thierry Jan
, écrivain

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire