Café littéraire : La Maison au bout du village de Nelly Buisson

Cécile choisi de revenir dans le village de son enfance après sa retraite, quittant ainsi Bordeaux pour saint Médard où elle acquière une maison. Une de ces vieilles bâtisses qui chargées d’histoires et de légendes ne se livrent que très rarement.

Cécile découvre des vieilleries qui relatent le grand secret de ce village dont elle veut en percer les mystères. La voilà ainsi tout en faisant des travaux dans sa nouvelle maison qu’elle devient amie avec ses voisins. Une plaque, comme il y en a hélas trop dans nos campagnes, évoque un drame remontant à mars 1944.

Ainsi Cécile va découvrir le grand secret grâce à des photos dans une vieille boite rouillée. Mais tout le monde n’est pas d’accord, les villageois voient avec méfiance cette citadine venir fouiller leur passé.

Nelly Buisson avec ce premier roman nous emmène dans la campagne profonde avec ses mœurs, ses non-dits. Une belle description du monde rural, de nos villages et des gens du pays (le PAGUS). Un univers assez difficile à comprendre pour les citadins qui souvent ignorent qui est leur voisin, alors qu’ici à saint Médard tout le monde se connait. Un roman du terroir et en même temps une étude psychologique du monde paysan où les secrets de famille sont bien gardés !

Thierry Jan, écrivain

Partager

Laisser un commentaire