Café littéraire : Le père de nos pères de Bernard Weber

D’où venons-nous ? Cette question, depuis la nuit des temps les hommes se la pose. Dans ce roman à la fois polar et d’aventure, Bernard Weber nous entraîne de la salle de rédaction d’un journal au jardin des plantes, aux laboratoires de savants paléontologues et jusqu’au cœur de l’Afrique, là où tout aurait commencé il y a des centaines de millions d’années.

L’homme est-il un singe ayant muté et si oui, pourquoi cette mutation ? Un poisson qui un jour décida de quitter les eaux pour voir le monde d’une autre façon ? Là aussi pourquoi.

L’explication de la bible ne suffit pas à ces esprits scientifiques qui proposent des théories sans pouvoir les confirmer par des thèses. Chacun a son idée et ces savants se font la guerre entre eux jusqu’à tuer.

Bernard Weber nous entraine ainsi à la suite de deux journalistes. Ces derniers veulent écrire un papier sur cette question : Qui était notre père ? Le père de nos
pères.

Dans son roman l’auteur va chercher à répondre à cette question tout en nous
emmenant de Paris et le jardin des plantes, au domicile d’un savant assassiné et en Afrique australe à la recherche de cette quête d’un nouveau Graal.

Un roman captivant, prenant où le lecteur se retrouve aux côté des héros, deux journalistes. Le père de nos pères une histoire sans fin, car on en ignore en fait le début. Si la bible apporte une réponse en usant de métaphores dans la genèse, elle n’est pas contredite par les analyses scientifiques qui posent des théories sans pouvoir les prouver. Six jours pour faire le monde  ? N’oublions pas que la mesure du temps, pour Dieu, ne se calcule pas à l’échelle humaine mais en millénaire.

L’auteur d’ailleurs posent les questions, évoquent les diverses théories tant scientifiques que religieuses, à chacun d’y répondre ou d’y adhérer selon ses convictions.

Thierry Jan

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message