Café littéraire : Les leçons du pouvoir de François Hollande

"C’est mon dernier jour à l’Elysée." Ainsi commence le livre de l’ancien président de la République. François Hollande écrit sur son quinquennat, sur son mandat. Tout au long des 400 pages de cet ouvrage, il se confie, un peu un journal intime.

Il revient sur les évènements, les attentats, l’histoire, les interventions militaires, les prises d’otages. C’est à la fois un historien de l’immédiat, ne bénéficiant pas du recul historique et surtout un témoin direct des faits.

Les leçons du pouvoir nous font entrer dans les coulisses, là où tout se décide, au conseil des ministres, aux grands débats. L’actualité internationale, les rencontres
avec les autres gouvernants.

Ce livre est à lire avec attention, il faut se remémorer le passé, cinq ans c’est peu et beaucoup à la fois. Un livre d’archive, de mémoire, celle d’un président
de la République.

On mesure entre les lignes de cet ouvrage sa solitude, il est seul devant la
décision à prendre, seul à faire le choix dont la conséquence peut-être dramatique.

Les leçons du pouvoir seraient alors la prise de conscience de ces choix dont les français, n’étant pas dans cette coulisse, ne comprennent pas toujours l’enjeu et les conséquences. La solitude du pouvoir d’un président qui au matin, ayant achevé son mandat va passer les clés de la maison à son successeur.

A la lecture de ce livre, on a un autre regard sur la fonction présidentielle dont on ne mesure pas toujours la chape de plomb qui l’accompagne.

Choisir c’est gouverner, voilà justement la difficulté. François Hollande nous a ouvert avec son livre le palais de l’Elysée avec un autre regard sur ce monarque républicain qu’est le président de la République française, un souverain qui règne et surtout gouverne.

Thierry Jan.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message