Café littéraire : Les souliers magiques de Vanessa Sauvage

Un petit garçon dans son fauteuil roulant, paralysé suite à un accident où il a perdu ses parents est dans un orphelinat où il se console dans l’évasion des livres. Découvrant une publicité de chaussures magique, il décide de les acquérir.

Ainsi il, va se retrouver au cœur d’une aventure entre sa Suisse natale, la France, l’oc »an Atlantique et l’Amazonie. Ce livre écrit comme un conte de noël dont la morale est l’amitié et la solidarité. Un bel ouvrage bien actuel dans notre monde déshumanisé, matérialiste et individualiste.

Vanessa Sauvage nous entraîne aux côtés de Jules dans ses péripéties en avion, en bateau en montgolfière et en pirogue. L’auteure nous fait découvrir des gens vrais au cœur gros comme ça ! Jules va-t-il remarcher grâce à ces chaussures bleues que l’on trouve à Cuzco au Pérou ? Ce n’est pas le plus important.

Les souliers magiques nous enseignent la valeur des rêves, de savoir les vivres pour les réaliser. L’amitié, la solidarité des ceux qui n’ont rien, une leçon d’humilité pour les vanités inutiles et éphémères. Jules est un personnage attachant, un petit garçon qui malgré son handicap veut vivre et rien ne l’en empêchera.

Un livre pour notre époque où les gens sont de plus en plus renfermés dans leur espace qui lui-même se réduit chaque jour un peu plus. Ouvrir les portes avait dit Jean Paul II, n’ayez pas peur, Jules s’est ouvert toutes les portes et n’a pas eu peur. Même dans les périls les plus menaçants il conserva cet espoir, cette foi en lui-même qui déplace et il en est la preuve, les montagnes.

Thierry Jan

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message