Café littéraire : Longtemps de Erik Orsenna

La chanson les vieux amants pourrait illustrer ce roman, une thèse sur l’adultère, sur l’amour impossible entre un homme et une femme. Tous deux multiplient les situations pour se retrouver, s’aimer, faire l’amour. Elle Elisabeth mariée deux enfants, lui Gabriel jardinier, c’est d’ailleurs au jardin des plantes qu’ils vont se trouver.

Une rencontre sans lendemain, sauf que Gabriel veut revoir cette femme et se lance dans une recherche normalement vouée à l’échec, sauf que l’amour a des armes insoupçonnée, puis il y a deux vieilles femmes, les compagnes du père de Gabriel, elles vont de leurs conseils l’aider. Voilà le décor est planté, Gabriel va la retrouver et…..

Ne soulevons pas le voile, puis un enfant naitra, c’est tout l’objet de ce roman, Gabriel écrit à son fils, lui explique sa naissance. Avec Elisabeth ils sont deux vieux amants et raconter leur histoire est pour Gabriel une sorte d’élixir de jeunesse.

Erik Orsenna nous offre l’histoire de deux êtres qui n’auraient jamais dû se rencontrer, sauf que l’on sait bien qu’il n’y a que les montagnes qui ne se rencontrent pas. Un roman érotique où la beauté des phrases et des mots en fait un poème, un cantique à l’amour sans jamais sombrer dans la vulgarité sauf à être prude, hypocrite et tartuffe.

Thierry Jan, écrivain

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire