Café littéraires : Les guerres du luxe de Stéphane Marchand

Dans ce livre nous découvrons l’arrière-boutique, les coulisses des grandes griffes de la mode et du luxe. Si Paris et Milan sont les deux capitales de la création, de la mode, de la maroquinerie, de la joaillerie et des parfums, l’exploitation de ces industrie se fait ailleurs, très loin des ateliers, des centres d’études, des tables à dessin, des créateurs.

Les grandes marques sont la propriété d’investisseurs, du jeu boursier et là New-York, Londres, Hong-Kong sont les lieux de décision. L’auteur nous offre un voyage passionnant dans cet univers où tous les coups sont permis. Oui c’est une guerre économique entre les grands groupes qui détiennent ces griffes mondialement connues.

Stéphane Marchand nous introduit dans les conseils d’administrations, dans les centres décisionnels. On apprend en même temps l’histoire de ces marques nées souvent dans un obscur atelier où le créateur lança sur le marché un produit qui aujourd’hui est le must du must. Les guerres du luxe sont impitoyables, car cet univers est lui-même sans pitié.

Un ouvrage pour découvrir ces griffes qui font rêver et sont inaccessibles pour la plupart d’entre nous. Un autre débat sur le terme du mot luxe. Il n’a plus la même définition de nos jours qu’au début du XX° siècle. Le luxe répond à d’autres canons, s’adresse à un autre public. Le luxe est synonyme d’argent. Il faut qu’un produit soit cher, un peu comme dans cette ancienne publicité sur une voiture : « pas assez chère mon fils ! »

Alors que vous ambitionnez d’acheter de la haute couture, des bijoux, des foulards ou des sacs, lisez ce livre, il sera un guide merveilleux pour ne pas vous perdre dans cet univers réservé à une élite minoritaire qui a choisi de paraître. C’est peut-être là la différence entre le luxe ancien et celui d’aujourd’hui.

Thierry Jan, écrivain

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire