Côte d’Azur, Terre de cyclisme , un livre pour les passionnés de cyclisme et les amoureux de la Côte d’Azur

Le Tour de France sur les terres d’Azur, c’est une geste populaire faite de cris de joie et de tragédies, à la gloire de ceux qui l’ont écrite avec de la sueur et des larmes. Un récit inédit où l’on croise des grands champions, des cyclistes oubliés, des courses disparues et des prouesses souvent insensées… Julien Camy, journaliste, documentariste et photographe, publie un livre , en collaboration avec le journaliste André Baudin, intitulé Côte d'Azur, Terre de cyclisme (éd. Gilletta) pour raconter comment la petite reine est séduite par la Côte

Dans son livre , Julien Camy, revient sur les liens forts qui unissent notre territoire au Tour de France et au cyclisme en général. Des routes vertigineuses, des vallées profondes et sombres, jusqu’au bord de mer ensoleillé, le paysage de la Côte d’Azur offre un terrain de jeu idéal aux cyclistes, des amateurs aux plus aguerris.

Si le cyclisme azuréen n’a eu qu’un seul monarque, René Vietto – le « Roi René » –, prodige hors norme, héros romantique et baroque, ses sujets sont nombreux à avoir défrayé eux aussi la chronique en inscrivant leur nom au Panthéon de la petite reine.

Du Niçois François Poussel, qui a pris le départ du premier Tour en 1903, au Varois Richard Virenque, en passant par Lucien Aimar, vainqueur de la Grande Boucle en 1966, la liste est longue des sportifs de haut niveau qui ont fait leurs premières armes sur ces routes radieuses.

Sans oublier les stars Jacques Anquetil, Lance Armstrong ou Christopher Froome, venus y soigner leur forme l’hiver au soleil.

Dans cet ouvrage très documenté et magnifiquement illustré, la Riviera s’affirme au fil des pages comme la terre de cyclisme par excellence.

Partager

Laisser un commentaire