Jean-Michel Strobino présente son dernier ouvrage "EFFF D’HEY, l’artiste qui chassait les papillons"

Ce vendredi, Jean-Michel Strobino était à la libraire Brouillon, située dans le centre de Nice, à l'occasion d'une dédicace, pour présenter son nouvel ouvrage "EFFF D'HEY, l'artiste qui chassait les papillons".

Cet ouvrage est basé sur la carrière de l’affichiste Francis Dujardin, uniquement connu sous son pseudo, EFF D’HEY. Un artiste et un scientifique, qui a contribué au rayonnement de Nice, tout au long du XXe siècle, grâce à ces célèbres affiches. Jean-Michel Strobino, nous parle de son ouvrage.

Pouvez-vous présenter votre nouveau livre, "EFFF D’HEY, l’artiste qui chassait les papillons" ?

C’est la découverte d’un artiste local, affichiste, et illustrateur. Il était inconnu, jusqu’à aujourd’hui, parce qu’il signait ces affiches sous le nom d’EFF D’HEY. C’est donc sa signature qui est restée célèbre, étant donné qu’elle figurée sur ces affiches. Mais son véritable nom, Francis Dujardin, est, malheureusement, lui, peu connu.

C’est donc d’une certaine volonté de le faire connaître, sous son véritable nom, que vous est venue l’idée de réaliser ce livre ?

Oui. J’ai eu la chance de l’avoir connu, dans ma jeunesse. Cet artiste était aussi un naturaliste. Pendant plus de vingt ans, il a formé un binôme d’entomologistes avec mon père. Quand j’étais petit, parfois, on allait chez lui, pour me faire patienter, Dujardin, réalisait un petit dessin, sur le bureau, que je coloriais. Ce personnage m’a marqué. Je me devais de témoigner sur cet homme là, qui était totalement oublié. Lors de mes fréquentes balades dans le Vieux-Nice, je voyais ces affiches, de partout, dans les magasins de souvenirs, détournées, sur des mugs, des serviettes... Sans aucune référence à son auteur, si ce n’est quelques fois sa signature EFF D’HEY, mentionnée. Un jour je me suis dis, toi qui l’a connu, il faut vraiment que tu fasses quelque chose.

Vous avez dû faire un travail de recherche sur Francis Dujardin, pour cet ouvrage. Comment avez-vous procédé ?

Il y a eu trois types de recherches. D’abord, la famille de l’artiste m’a ouvert ces archives, où j’ai trouvé des choses merveilleuses et complètement inédites. Ses proches m’ont aussi parlé de sa vie, mais il reste tout de même un personnage mystérieux. J’ai aussi travaillé, sur les archives départementales. Et puis une troisième chose, mon travail de recherche personnel. Dans cet ouvrage, il y a deux parties, EFF D’HEY l’artiste et Francis Dujardin le naturaliste, pour la seconde, je me suis beaucoup servi de documents de ma famille, de par mon père.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire