Littérature : Le silence de la ville blanche d’Eva García Sáenz de Urturi

Paru il y a quelques années en Espagne, Le silence de la ville blanche est devenu un best-seller vendu à plus de 200 000 exemplaires. Publié en France en septembre, chez Fleuve Éditions, Nice Premium vous emmène découvrir Vitoria, capitale autonome du Pays Basque et ville mystère où un tueur rôde.

Dans la cathédrale Santa Maria à Vitoria, on retrouve deux corps mis en scène dans un tableau macabre : un homme et une femme, d’une vingtaine d’années, nus, se touchant la joue dans un geste de tendresse et d’amour ; pourtant deux victimes ne se connaissaient pas. Leur mort a été provoquée par des abeilles introduites dans leur bouche.
Ces crimes rappellent à la ville entière, une précédente série, vingt ans plus tôt. Série pour laquelle l’auteur des meurtres est en prison et doit sortir sous peu... Ces nouveaux assassinats sont-ils la preuve que le coupable emprisonné n’est pas le bon ? Ou s’agit-il d’un copieur voulant lui rendre hommage ?
Autant de pistes que l’inspecteur Unai López de Ayala, enfant du pays surnommé Kraken, va devoir explorer.

© DR

L’intrigue est construite autour d’un double arc narratif : l’un de nos jours où l’on suit un duo d’enquêteurs composé des inspecteurs Unai López de Ayala et Estíbaliz Ruiz de Gauna ; l’autre en 1969 où l’on suit le Docteur Álvaro Urbina. Cette technique donne une force au roman et complète parfaitement l’enquête actuelle centrée autour des meurtres. Le lecteur est immédiatement happé, intrigué. On se laisse embarquer jusqu’au dénouement final, logique, implacable et que pourtant personne n’aura vu venir.
Mais Le silence de la ville blanche est plus qu’un thriller haletant et intelligent, c’est un hommage de l’auteure à sa ville natale de Vitoria. En effet, l’intrigue est complètement associée à la ville par l’architecture, les légendes, mythes et symboles qui y existent. On découvre ainsi une riche histoire vieille de plusieurs siècles, et les magnifiques bâtiments, statues ou parcs qui la jalonnent. On s’y promène avec Unai et Esti, on y court, on hume la vieille pierre, on y a peur, on s’y perd.
Le roman est aussi plein d’émotions avec la famille d’Unai, son grand-père et son frère Germán, sa coéquipière Esti. Les personnages sont nombreux et intéressants comme Alba, ou encore les mystérieux jumeaux Ignacio et Tasio...

Le silence de la ville blanche écrit par Eva García Sáenz de Urturi est une véritable réussite, un thriller sophistiqué et palpitant qui vous emmènera découvrir une ville au décor passionnant.

Le silence de la ville blanche d’Eva García Sáenz de Urturi
Parution Fleuve Éditions 10 septembre 2020
Thriller
560 pages

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire