Littérature : Lontano de Jean-Christophe Grangé

Après trois ans de silence, l'auteur des Rivières Pourpres nous revient avec Lontano, un thriller mâtiné de magie africaine et d'histoires familiales. Un pavé de 800 au cœur des ténèbres et paru début septembre aux éditions Albin Michel.

Lontano prend sa source, loin, très loin de la Bretagne et d’Erwan. En Afrique, en 1969, dans la boue rouge du Zaïre, dans la brousse, l’Homme-Clou est la première enquête de Grégoire Morvan, colosse, père inflexible, premier flic de France, camoufleur, nettoyeur. Un homme sans scrupule, à la poigne de fer qui éduquera ses enfants sévèrement et en fera trois êtres brisés.
Des années après la capture de l’Homme-Clou, des corps criblés de ferrailles, de tessons, ligotés comme des fétiches africains, rappellent à Grégoire Morvan les heures sombres de son histoire. Pour résoudre cette affaire, il envoie sur place le premier flic de la Crime, Erwan, son fils ainé.

© DR

Avec Lontano, le roi du thriller français nous propose un roman intense et de haute volée. Avec presque 800 pages, l’intrigue de Lontano prend le temps de s’installer, et pose les bases d’une enquête qui va concerner et mettre à mal tout le clan Morvan.
On sent dès les premières pages que Jean-Christophe Grangé s’est beaucoup documenté sur l’histoire de l’Afrique, de la Françafrique, sur les histoires souterraines de ces territoires. On sent également un certain cynisme à travers les propos et pensées de Grégoire Morvan, présent au cœur de tous les gouvernements, droite comme gauche. C’est une fiction mais très ancrée dans la réalité, c’est à la fois politique et actuel. En effet, Grégoire Morvan a commencé sa carrière sous Giscard pour finir conseiller auprès de l’Elysée sous Hollande, un barbouze qui agit en dehors des lois, qui n’apparaît sur aucun organigramme, presque un fantôme. Jean-Christophe Grangé mêle habillement fiction et éléments réels pour nous offrir un roman âpre, travaillé et incroyablement dense.
Car finalement ce sont deux intrigues qui vont occuper le lecteur : celle des crimes s’inspirant de l’Homme-Clou et celle du clan Morvan, une famille dure où tout le monde se déteste sans l’admettre, où chaque réunion familiale est un moment de souffrance collective. Cette atmosphère tendue est extrêmement bien rendue et nous offre des personnages sur le fil du rasoir, et notamment le héros. Erwan est l’aîné d’une fratrie malmenée, un flic obstiné et solitaire, loin des chefs de groupe charismatiques. Son équipe n’est que peu présente autour de lui, à part peut-être Kripo et Audrey.
La violence est bien sûr présente dans ce polar, mais de façon plus générale l’atmosphère est poisseuse, glauque, entre les traders défoncés, les milieux échangistes SM, les artistes déjantés, les mises en scène macabres et les crimes sordides.
Le suspense s’intensifie au fur et à mesure qu’Erwan remonte la piste du tueur, sans temps mort, alternant moments d’enquête pure et passages plus documentés, principalement sur l’Afrique, ses croyances, ses richesses, ses magouilles, ses gouvernements corrompus, sur les relations Européens-Africains parfois encore empreintes de colonialisme.
Dans Lontano, la magie yombé est partout et les intrigues familiales presque inextricables.
Que les fans qui ont dévoré - ou dévoreront - Lontano, se rassurent une suite est déjà prévue pour le premier semestre 2016. On devrait donc retrouver Erwan, sur les traces du passé de son père au cœur du Congo...

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message