Rencontre avec Didier van Cauwelaert au CUM de Nice

Le 25e Festival du Livre de Nice, initialement prévu en mai, puis reporté en septembre en raison de la crise sanitaire, a finalement été annulé compte tenu d’une nouvelle situation sanitaire préoccupante. En attendant, la Ville de Nice propose « Les grands entretiens du Festival du Livre de Nice » à partir de ce mercredi. Cela commence au CUM avec l'écrivain niçois Didier van Cauwelaert et son nouveau roman "L’inconnue du 17 mars".

Le lien qui unit les écrivains et les lecteurs est préservé. La Ville de Nice propose, du 14 octobre au 28 novembre, une série d’entretiens suivis de séances de dédicaces avec ceux qui font l’actualité du livre. De quoi rattraper l’annulation de l’édition 2020 du Festival du Livre de Nice.

Le CUM à l’honneur de l’événement

Réunis dans l’amphithéâtre du Centre Universitaire Méditerranéen (CUM), de nombreuses personnes sont venues assister à l’entretien littéraire en présence de l’écrivain niçois de 60 ans, Didier van Cauwelaert, afin de parler de son dernier ouvrage, "L’inconnue du 17 mars", écrit pendant le confinement.

Un titre qui place déjà le lecteur dans le cadre spatio-temporel du livre, notamment au vu de la date clé : "17 mars". Il s’agit du jour où la France est entrée en période de confinement à cause de la pandémie de Coronavirus qui s’est rapidement répandue dans le monde.

"L’inconnue du 17 mars"

Au lieu de retracer l’historique du confinement, l’histoire est plutôt centrée sur un sans-abri qui se retrouve confiné aux côtés d’une femme à la beauté splendide. Un SDF en quelque sorte gracié par le virus présent dans l’ouvrage. Le virus qui n’est autre que le Covid-19 qui persiste toujours en ce moment.

"Il s’agit d’un roman qui parle de cette circonstance du confinement qui peut avoir un effet sur quelqu’un paradoxalement. Il devient à son tour un privilégié. Les gens auront un autre regard sur cette personne notamment à cause du fait qu’elle ne vit plus dans la rue. Ainsi, je voulais raconter l’histoire d’une personne qui s’ouvre au monde et va vivre la plus belle aventure de sa vie", expliquera l’auteur français.

Les prochaines dates :

Vendredi 13 novembre à 17h à l’auditorium du MAMAC.
Entretien avec Yann Queffélec autour de son ouvrage La mer et au-delà (Calmann-Lévy).

Vendredi 27 novembre à 17h à l’auditorium du MAMAC.
Entretien avec Daniel Picouly autour de son ouvrage Longtemps je me suis couché de bonheur (Albin Michel)

Samedi 28 novembre à 15h à l’auditorium du MAMAC.
Entretien avec Alexandre Jardin autour de son ouvrage Française (Albin Michel)

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire