24 novembre 1991 : Le jour où le rock a perdu sa reine

Cela fait maintenant trente ans que le rock - et plus largement le monde de la musique - pleure sa reine, Freddie Mercury, chanteur emblématique du groupe de rock anglais Queen.

Farrokh Bulsara, dit Freddie Mercury, a, par sa voix seule et son charisme, su séduire la planète entière en tant que leader du groupe de rock mythique Queen. Auteur de certains des plus grand tubes de la musique rock tels que Bohemian Rhapsody, Another One Bites the Dust ou encore We Will Rock You, sa carrière n’a connu que des succès et des records avant de s’arrêter net, à la mort du chanteur, emporté par une pneumonie alors qu’il était atteint du Sida.

Retour sur ce qui a fait de cet immigré originaire du Zanzibar une icône planétaire.

Freddie Mercury c’est d’abord cette voix reconnaissable entre toutes, aux sonorités tantôt lyriques, tantôt rock qui a su marquer les esprits et faire chanter plusieurs générations.

Freddie Mercury c’est aussi cette présence scénique, ce charisme que tout chanteur aurait à lui envier. Lui qui avec ses « hey oh » pouvait réveiller tout le Wembley stadium en l’invitant à s’échauffer la voix avec lui et qui, par ce seul échauffement de voix d’à peine deux minutes a rendu le Live Aid mythique.

Enfin, Freddie Mercury, icône du glam rock, c’est aussi ce style extravagant, provocateur et sulfureux dont de nombreux artistes semblent s’inspirer aujourd’hui - on pense notamment à Harry Styles. Cassant les codes de genre, il s’est produit sur scène aussi bien en jean/marcel qu’en combinaison ultra-moulante ou encore en robe, aussi bien avec les cheveux longs qu’avec les cheveux plus courts, arborant une moustache. Ses apparences androgynes ont contribué à faire de lui une icône de la mode.

Trente ans après la mort du leader de Queen, le groupe continue de fasciner. Ils réussissent le pari de plaire à tout le monde, amateurs de musique rock ou non et de toucher toutes les générations.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire