Femmes, le temps d’un chant : le show continue en ligne

À l’occasion de la Journée Internationale des Droits de la Femmes, le collectif Les voix de Diane proposait la première de spectacle "Femmes, le temps d’un chant" au Théâtre National de Nice. Retrouvez un tableau chaque jour à 18 heures sur leur page Facebook.

Quoi de mieux pour honorer les femmes, qu’une femme reprenant les plus belles voix de celles qui nous ont marqué pendant des décennies ? La soprano Diane Frémaux s’est parfaitement exécutée dans le rôle du caméléon. Passant, sur des airs d’opéra, de Maria Callas à Carmen en un claquement de voix. Avant de revenir sur scène dans une robe blanche digne de Judy Garland pour entamer "The man that got away". La chanteuse aux 10 personnages a sublimement emprunté les voix puissantes de ces icônes pour les faire résonner sur les murs de la salle Michel Simon, accompagnée par l’orgue symphonique de Stéphane Eliot et Serge Gallice à la guitare électrique. Une petite révolution dans l’opéra, qui fait son effet.

The show must go on en ligne

Privé de ses représentations suivantes, le collectif propose désormais de retrouver son spectacle sur sa page Facebook. Chaque jour, à 18 heures, il partage un tableau filmé au TNN le 8 mars dernier. L’occasion de se délecter encore et encore de la voix puissante de Diane dans les rôle de ces femmes de poigne.

Partager

Laisser un commentaire