"Influence Ta Ville" s’engage contre les discriminations

"Influence Ta Ville" et Maty Diouf , adjointe municipale, en chargé de ce dossier, ont reçu hier les neufs lauréats retenus de l’appel à projets sur la lutte contre les discriminations. La soirée s’est conclue par la remise des conventions de partenariats.

L’an dernier, dans le cadre de la concertation « Influence ta ville » lancée par la Ville de Nice auprès des 15/25 ans, 3000 jeunes niçoises et niçois avaient répondu à un questionnaire, s’étaient impliqué dans des ateliers participatifs, avaient échangé et donné leur avis sur tous les sujets qui les intéressent et les concernent : logement, santé, emploi, loisirs, vie citoyenne, mobilité, culture, etc.

Parmi les mesures présentées par Christian Estrosi, figurait un appel à projets, placé cette année sous le thème de la « Lutte contre les discriminations ». La ville de Nice, souhaitant que les jeunes niçois s’impliquent plus encore dans la vie locale, a encouragé leurs initiatives. Sur 18 projets reçus, la municipalité a retenu neuf lauréats. Ils se verront attribuer une aide financière pour concrétiser leurs projets.

Maty Diouf, membre du jury de sélection, a tenu à valoriser la jeunesse : « la population de Nice se rajeunit et de ce fait il y a urgence à agir ensemble pour combattre le chômage des jeunes et lutter contre les inégalités. Les jeunes sont essentiels à la cohésion sociale de la cité, alors mutualistes nos efforts et nos énergies pour continuer notre lutte ».

Neufs lauréats, neuf projets

  • Baptiste Rolfo, 17 ans : « Jeunes avec ou sans handicap, ensemble pour le marathon » - Permettre à un petit groupe de jeunes atteints d’un handicap de participer à une épreuve sportive.
  • Elisadora Modali, 22 ans : « 50 nuances de Nice » - Réaliser une exposition de photographies visant à déconstruire des stéréotypes ou des préjugés engendrant des discriminations.
  • Laurene Andrieu, 25 ans : « Elle & Lui mêmes combats » - Organiser un événement de sensibilisation des jeunes de la Ville de Nice sur le thème du sexisme.
  • Inès Narresi, 22 ans : « Taquin » - Réaliser un clip vidéo musical montrant différentes perceptions du quotidien et mettant en avant la solidarité des habitants de la ville contre les discriminations.
  • Théo Mroziewicz, 23 ans : « Être différent c’est normal… en rire aussi » - Informer et sensibiliser les Niçois sur la déficience intellectuelle dont la Trisomie 21 en créant un spectacle joué par des comédiens avec ou sans handicaps.
  • Chloé Itord, 17 ans : « Regards croisés sur Vif / Face Cam » - Lutter contre l’homophobie et la transphobie par le biais de courts-métrages.
  • Elliot Doucy, 25 ans : « Alerte Discrimini’Nice » - Créer un outils de collecte et de sensibilisation afin de réduire les discriminations à l’embauche et les contrôles sur la voie publique.
  • Madalina Dumitru, 23 ans : « Dans ma rue » - Développer une application ludique et personnalisée comme outil de prévention contre la harcèlement de rue à Nice.
  • Lola Gerard, 16 ans : « Laïcité et Libertés » - Promouvoir sous le format de courtes vidéos humoristiques des réflexions sur la laïcité, les libertés de religion et de conviction vecteurs de lutte contre les discriminations.

Les lauréats ont présenté leurs projets dédiés au vivre ensemble, à la connaissance de l’autre et à la lutte contre les stéréotypes et les discriminations. Ces projets devront être réalisés d’ici la fin de l’année 2019. Au total, 50 000 euros sont engagés pour 2019.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message