Le Môme, rappeur niçois, sort son premier album Bicéphale

Grégory Rossi, de son nom d’artiste le Môme, sort son premier album Bicéphale.

Après deux EP, Bruit qui court en 2018 et En attendant Bicéphale en 2020, ce jeune rappeur niçois de 24 ans nous a offert ce 14 janvier son premier album intitulé Bicéphale , un album autoproduit avec 20 titres.

Le Môme a commencé à rapper dès l’âge de 16 ans. Puis après quelques années, il a réussi à se faire un nom à Nice. Entre 2018 et 2019, il a donné une soixantaine de concerts sur des scènes locales comme la MJC Picaud, le théâtre Alexandre III à Cannes ou encore le théâtre de Verdure à Nice.

Son album, bicéphale se définissant par "qui a deux têtes", évoque le thème de la dualité, le fait d’avoir deux visages. Une face ’’magie noire’’, une autre ’’magie blanche’’.

« Je fais ce que j’aime, je ne me pose pas la question de savoir ce qui marche ou pas. Je tente des choses, je fais ce qui me parle et je veux montrer plusieurs facettes », explique-t-il.

Ce qu’il aime dans l’art et l’écriture est le fait de ne pas avoir de règle, il aime transmettre des émotions. Il ne souhaite pas se restreindre et rentrer dans la case du rap, du slam ou bien de la chanson. Il y a un peu de tout dans son album, il préfère donc afin de ne pas se limiter se définir simplement comme "un artiste qui fait des chansons".

Son inspiration, qu’il puise de sa ville de Nice, de ses amis, de ses amours, est pour lui très variable, « c’est l’idée qui amène les mots ou bien les mots qui amènent l’idée ».

En espérant que ce premier album soit prometteur d’un avenir musical, lui qui aspire à s’imposer durablement dans le monde de la musique.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire