Premier plan sur le Festival des Nuits Carrées 2019

Monsieur Jean Léonetti, maire d’Antibes se veut élogieux en présentant ce festival 13° du nom. La patience, le temps et l’espace en ont fait une manifestation dont l’éclectisme en a fait l’un des évènements majeurs de la région Provence Côte d’Azur.

Antibes se veut très branché sur la musique, le jazz à Juan les Pins étant le second rendez-vous de l’été. « Connaître pour aimer et aimer pour connaître. » nous explique cet édile amoureux de sa ville et de ce festival.

Le festival Nuits Carrées est né en 2007, 13 ans, un bel âge pour un festival qui d’années en années se confirme dans ses choix variés. Son directeur Sébastien Hamar nous présentait sur les terrasses du théâtre Anthéa dominant le fort Carré la programmation 2019. Trois jours, trois genres de musiques, en tout cas pour tous les goûts.

Tout commencera le jeudi 27 juin avec du rock alternatif, le 28 la soirée sera consacrée au Rap et le 29 troisième et dernier jour on pourra découvrir et entendre la musique Pop. Tous les concerts se dérouleront en soirée avec une ouverture des portes à 18 heures 30, sauf pour la dernière soirée où elles ouvriront à 18 heures. La scène, le fort Carré. Ce sont 15 artistes qui se produiront sur les trois jours. Le prix des places est de 25 € par soirée.

Tout festival a son off et les 24 ; 25 et 26 juin, le kiosque à musique offrira au public un avant-goût des Nuits Carrées avec des concerts gratuits. Le street art n’est pas oublié avec le duo belge : Hell’o Collective, une façade sera décorée en marge du festival, un art hors les murs. Un décor éphémère dans sa durée, mais n’est-ce pas le sort des performances artistiques ?

Thierry Jan

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message