Redonnons toute sa musique au piano Boisselot !

L’association les Pianos des Romantiques et la Fondation du patrimoine s’associent pour lancer un appel à la générosité populaire afin de redonner son lustre d’antan à un témoin de l’âge d’or de la facture de pianos marseillaise.

Trônant depuis plusieurs générations au milieu d’un salon dans une maison de maitre de Noves dans les Bouches-du-Rhône, ce piano à queue dit « petit modèle » numéroté 1262 et datant de 1841 était voué à l’abandon. C’est en étudiant le placage en acajou moucheté - bois aujourd’hui disparu - et la mécanique de l’instrument que l’association a décidé en 2019 de se porter acqué-reuse et d’entreprendre sa restauration.

Boisselot est le nom d’un célèbre facteur de piano marseillais, tombé aujourd’hui quelque peu dans l’oubli. Pourtant, de 1831 à la fin du XIXe siècle, cette manufacture rivalisant avec Pleyel et Erard, régnait en maitre dans tout le bassin méditerranéen et les outre-mer. Ces pianos, qui furent la vi-trine du savoir-faire français en province, étaient très appréciés des artistes pour leurs qualités so-nores ; Franz Liszt lui-même choisit des pianos Boisselot pour ses tournées dans le sud de la France, en Italie et dans la péninsule ibérique.

Le projet de restauration

Ce piano, digne représentant du patrimoine industriel et musical marseillais est actuellement hors d’état de jeu. Victime d’une attaque de xylophage, un traitement rapide est vivement conseillé pour conserver toutes ses qualités techniques et artistiques.

A la redécouverte des esthétiques musicales des siècles passés

Mais cette restauration s’inscrit surtout dans une démarche culturelle. L’objectif de l’association est de faire revivre musicalement cet illustre piano marseillais à travers les activités de concerts de l’en-semble « L’Armée des Romantiques ».
Sous l’égide de la Fondation du patrimoine, l’association ’Pianos des Romantiques’ vous propose d’apporter votre soutien à cette renaissance musicale.

Pour faire un don, rendez-vous sur le site de la Fondation du patrimoine :
www.fondation-patrimoine.org/63750

Partager

Laisser un commentaire