"Femmes, le temps d’un chant" : de Callas à Turner

À l'occasion de la Journée Internationale des Droits de la Femme, le collectif Les voix de Diane proposait la première de spectacle "Femmes, le temps d'un chant" au Théâtre National de Nice.

Quoi de mieux pour honorer les femmes, qu’une femme reprenant les plus belles voix de celles qui nous ont marqué pendant des décennies ? La soprano Diane Frémaux s’est parfaitement exécutée dans le rôle du caméléon. Passant, sur des airs d’opéra, de Maria Callas à Carmen en un claquement de voix. Avant de revenir sur scène dans une robe blanche digne de Judy Garland pour entamer "The man that got away". La chanteuse aux 10 personnages a sublimement emprunté les voix puissantes de ces icônes pour les faire résonner sur les murs de la salle Michel Simon, accompagnée par l’orgue symphonique de Stéphane Eliot et Serge Gallice à la guitare électrique. Une petite révolution dans l’opéra, qui fait son effet.

Retour dans le passé sur des airs d’Opéra et d’opérette

Un temps Marlène Dietrich, un temps Liza Minelli, la soprano a réalisé une invitation au voyage dans le passé tout à fait convaincante malgré quelques problèmes d’acoustiques vite oubliés. Lorsque Barbara Streisand chante "Papa can you hear me" à la lumière d’une seule bougie, quelques frissons gagnent l’auditoire. Puis le cabaret s’invite dans l’amphithéâtre dans le costume de Joséphine Baker pour chanter son amour à Paris. La Parisienne la plus connue ne pouvait évidemment pas manquer un tel spectacle : Edith Piaf était au rendez-vous de "La vie en rose", un duo partagé avec la ravissante Grace Jones. Enfin, Diane Frémaux, infatigable a revêtu son costume de lionne pour interpréter une Tina Turner endiablée et rappeler à toutes les femmes qu’elles sont "Simply the best" ! Pendant ce dernier show, l’artiste à l’origine du visuel du spectacle, Audrey Bollaro a réalisé un portrait de Tina Turner en direct sur la scène, le temps d’une chanson.

L’oeuvre a été offerte à Maty Diouf, adjointe au Maire de Nice, en charge des Droits des femmes

On ne savait pas qu’il était possible de réunir ces 10 femmes exceptionnelles dans un théâtre niçois en 2020, alors Diane Frémaux et toute son équipe l’ont fait, et bien fait.

La prochaine représentation prévue le 21 mars au Forum Nice Nord est reportée à une date ultérieure en raison des mesures de prévention liées au virus covid-19.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Alissia Lejeune

Laisser un commentaire