Les trois nouveaux sites successeurs du TNN présenté par Estrosi

Le maire de Nice a présenté les nouvelles infrastructures censées remplacer le TNN dont la construction a débuté le mois de janvier.

Avec le début de la destruction du TNN dans la polémique, le spectacle vivant dans la capitale azuréenne va évoluer et devra muter. Aujourd’hui, le maire de Nice, Christian Estrosi, a visité et présenté les infrastructures bientôt mises en place pour remplacer le grand théâtre niçois.

“En 2022, le spectacle vivant sera organisé autour de 3 sites répartis sur la ville de Nice” s’est exprimé Christian Estrosi sur Twitter. En effet, ce sont trois nouveaux théâtres qui vont accueillir les niçois cette année.

Le plus grand de ces trois ne sera qu’éphémère et se nommera “La Cuisine”.
Mis à disposition du Théâtre de Nice le 25 avril, il dispose d’une superficie de 1 650 m2 et d’une capacité de 600 personnes. La Cuisine, qui a abrité pendant plusieurs années le Théâtre de Carouge. C’est le 20 mai que les niçois pourront assister à la première représentation avec “Bérénice” de Jean Racine avec Carole Bouquet.

Le deuxième théâtre est déjà bien connu par les habitants de la ville puisqu’il s’agit du Théâtre des franciscains. Cependant, il subira une transformation dans le but de proposer un théâtre “plus contemporain”.
Situé dans la vieille ville, place Saint François, il dispose d’une salle modulable d’une capacité de 300 places. Il sera mis à disposition du Théâtre de Nice le 15 mars pour une première représentation le 22 avril.

Enfin, la dernière de ces salles sera initiée au sein du projet ICONIC, développé tout proche de la gare. Il fera ainsi partie d’un ensemble immobilier de 18 300 m2.
C’est environ 500 personnes qui pourront y accéder pour assister à des représentations. Les travaux devraient se terminer à la fin du premier semestre de cette année.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire