Muriel Mayette-Holtz vient d’être nommée directrice du Théâtre National de Nice pour succéder à Irina Brook

Elle prendra la direction du Théâtre National de Nice le 1er novembre et succédera à Irina Brook, qui fait le choix de poursuivre ses activités en compagnie et dont le Ministre de la culture, Franck Riester, salue “l’engagement sans faille auprès de tous les publics, notamment jeunes, pour leur faire partager le plaisir du théâtre et de la langue de Shakespeare”.

Muriel Mayette-Holtz, l’ancienne administratrice de la Comédie-Française de 2006 à 2014, puis directrice de l’Académie de France à Rome – Villa Médicis pendant trois ans jusqu’en septembre 2018, va donc diriger le Théâtre National de Nice.

Comédienne, metteuse en scène et pédagogue, Muriel Mayette-Holtz fut sociétaire de la Comédie-Française à partir de 1988, avant d’en devenir administratrice générale en 2006, poste qu’elle occupa jusqu’en 2014. Première femme à la direction de l’établissement public prestigieux, elle a ensuite été nommée à la direction de l’Académie de France à Rome – Villa Médicis.

Son projet pour le Théâtre National de Nice s’articule autour de la présentation des grands textes européens afin d’en permettre l’accès à un public nombreux et renouvelé sans exclure les écritures scéniques de notre temps, qui entreront en écho avec le répertoire. Elle souhaite donner une identité propre au CDN, en développant des liens forts avec les théâtres de “l’Europe de la Méditerranée” (Italie, Espagne, Portugal, Grèce).

Tout en augmentant les séries de représentations au théâtre et en densifiant les tournées régionales, nationales et internationales des productions du Théâtre National de Nice, Muriel Mayette-Holtz envisage un travail de proximité et d’échanges avec les structures et les équipes du territoire, une forte implication aux côtés des acteurs du champ éducatif et des amateurs. Le Théâtre National de Nice se rapprochera aussi des écoles supérieures d’art dramatique à des fins d’insertion de jeunes comédiens.

Son ambition est bien d’œuvrer à ce que le lieu prenne toute sa place de référence nationale et européenne tout en s’ouvrant plus avant sur la ville et ses habitants dans leur diversité.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message