Remise des prix du Concours Jeunesse de la Nouvelle

Dans le cadre du programme Lecture pour tous, de jeunes écrivains niçois se sont essayés à la nouvelle. Depuis sa création en 2008, c’est plus de 65 000 élèves qui ont bénéficié du programme. Le projet invite les participants à partager leur esprit créatif. Pour développer au mieux l’imagination autour de la ville azuréenne, le jury a donné comme thème « Nice : le fantôme du tramway ».

De la primaire au lycée, une centaine d’élèves ont participé au Concours Jeunesse de la Nouvelle. La cérémonie a eu lieu ce mercredi au Centre Universitaire Méditerranéen. L’évènement a pour objectif de promouvoir la lecture et l’écriture tout en luttant contre l’illettrisme. Cette année, en raison de la situation sanitaire, la remise des prix ne s’est pas faite au festival du livre, qui a été annulé. Cependant les organisateurs ont eu à cœur de conserver le Concours Jeunesse de la Nouvelle. C’est donc dans un cadre inédit que l’édition 2020 se clôture.

Jean-Luc Gagliolo délégué à l’éducation, a tenu à complimenter les participants en soulignant qu’il faut de l’audace pour écrire. De son côté, Christian Estrosi partage quelques mots dans l’édito d’un livre offert aux spectateurs :

« Avoir accès à la culture qui ouvre des horizons, c’est élargir les champs des possibles. Le livre, qui touche au singulier, à l’individu, est l’un des moyens d’y parvenir. »

Les participants ont eu le privilège de partager leur plume avec de nombreux artistes, écrivains et comédiens. De plus, les lauréats ont échangé quelques mots avec le prix Goncourt 1994, Didier van Cauwelaert. Ce dernier a pris la parole pour remercier les écoliers :

"Une découverte très remuante, très apaisante, qui donne espoir en l’avenir. Vous êtes cet avenir, c’est vous les enfants. Avec votre regard et votre stylo, vous inventez le monde."

Grâce à ce concours, certains ont pu se découvrir un nouvel intérêt pour l’écriture. C’est sous l’ovation que les élèves sont allés jusqu’à l’estrade récupérer leur récompense, ainsi qu’une médaille gravée en leur nom. D’autres ont révélé ne pas être à leur premier coup d’essai et c’est avec des étoiles plein les yeux qu’ils se sont retournés vers leurs parents. Les prix décernés ont permis d’encourager de possibles futurs talents de la littérature niçoise. Dans ces moments durs il est important pour eux de se retrouver autour de la lecture. Pour les membres du jury, le mot à retenir de cette soirée est : partage. Le thème de l’an prochain sera "Les mystérieux sous terrains du Paillon." Une thématique qui sera bien entendue en lien avec la ville de Nice.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire