Avant d’être une fête commerciale… Retour sur les origines d’Halloween

Ah Halloween ! Chaque année c’est la même chose, des décorations de partout, des déguisements dans tous les magasins, des enfants qui viennent réclamer des bonbons… Il est vrai que cette fête semble être tout ce qu’il y a de plus commerciale. Pourtant, comme pour un bon nombre de fêtes, il y a une vraie histoire derrière tout ça.

Les origines d’Halloween

Contrairement aux idées reçues, à l’origine, Halloween n’est pas une fête américaine. Son origine remonte à il y a près de 2 500 ans, en Irlande et en Ecosse. À l’époque, la fête portait le nom de Samain, du nom du dieu de la mort, et durait sept jours. Elle permettait de créer une passerelle entre les deux mondes : celui des morts et celui des vivants.

La fête de Samain sera remplacée par la Toussaint avec l’arrivée du christianisme au Ve siècle.

Le nom Halloween vient de la contraction de All Hallows Eve, qui signifie la veille de tous les saints.

C’est au milieu du XIXe siècle que la tradition est venue rejoindre les Etats-Unis, lors de la vague d’immigration de l’Irlande vers le Nouveau Monde, les immigrés irlandais l’ont alors emportée avec eux.

Popularisation en France

Si Halloween s’est largement popularisé dès la fin du XIXe siècle aux Etats-Unis, il faudra attendre les années 90 pour qu’elle ait le même sort en France. La fête commence à se faire connaître au début de la décennie, mais c’est surtout en 1997 qu’elle gagne en visibilité médiatique, lorsque l’opérateur téléphonique France Télécom lance un téléphone orange baptisé Olaween. 8000 citrouilles sont alors distribuées sur le parvis du Trocadéro à Paris. Deux ans plus tard, Coca Cola organise la Halloween Party au Zénith de Paris, une fois encore le succès est au rendez-vous.

Si aujourd’hui l’histoire derrière cette fête est tombée dans les oubliettes, elle n’en demeure pas moins un événement incontournable.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire