Vivre et travailler au Royaume-Uni en tant qu’Européen : quelques points essentiels à connaître pour 2021

Entre le coronavirus, le Brexit et la situation financière actuelle, vivre au Royaume-Uni devient un réel parcours du combattant pour les européens qui n’y sont pas nés. Or, la situation évolue et les procédures se renforcent d’ici 2021. Faisant suite à la décision du Brexit qui sépare le Royaume-Uni du reste de l’Europe, les conditions pour voyager mais aussi s’installer et travailler sur ce territoire seront donc dès 2021 un peu plus sélectives. En effet, pour continuer à résider ou exercer leur activité sur le sol britannique, les ressortissants européens vont avoir à régulariser leur situation dans les mois à venir, si ce n’est pas déjà fait. Et pour les individus souhaitant émigrer au Royaume-Uni, des nouveautés administratives sont également à connaitre. Alors quid de ces formalités ? Nous vous disons tout.

Vous vivez déjà au Royaume-Uni ? Vous pouvez devenir résident permanent

Si vous vivez au Royaume-Uni, vous avez jusqu’au 30 juin 2021 pour régulariser votre situation de résident. Le cas échéant, vous entrez dans l’illégalité. Adressées aux enfants comme aux adultes, ces mesures sont essentielles. Prenez donc bien garde à ce délai ! Pour ce qui est du Settlement Scheme européen (dispositif d’enregistrement pour les citoyens européens), deux cas sont envisageables :

  • Si vous vivez depuis plus de cinq ans au Royaume-Uni, et que vous n’avez pas quitté le territoire plus de six mois consécutifs, vous pourrez faire la demande de Settled Status. Dans ce cas, il vous sera possible d’y séjourner pour une durée illimitée, et de vous absenter sur une durée maximale de cinq ans consécutifs.
  • Si vous vivez au Royaume-Uni depuis moins de cinq ans, et que vous vous y êtes installé avant le 31 décembre 2020, vous pourrez faire une demande de Pre-Settled Status. Auquel cas vous pourrez demeurer sur le territoire, et jouir de vos droits tant que vous ne quittez pas le pays pendant plus de deux ans. Bien sûr, une fois les conditions remplies pour prétendre au Settled Status, vous pourrez en faire la demande gratuitement.

Ces statuts sont ainsi indispensables pour poursuivre votre vie au Royaume-Uni et pouvoir bénéficier d’un ensemble de droits. En effet, vous en avez besoin pour étudier et travailler, mais aussi entrer et sortir du pays, prétendre aux allocations ou droits à la retraite et accéder au système de santé britannique, le National Health Service (NHS).

Pour plus d’informations, il est possible de se rendre sur le site officiel du gouvernement britannique.

Acquérir la nationalité britannique

Pour les résidents européens au Royaume-Uni, il peut être souhaitable d’obtenir la nationalité britannique. Pour cela, il faut avoir vécu moins de 90 jours hors du territoire l’année précédant la demande, y avoir résidé au total plus de 5 ans sans plus de 450 jours d’absence, passer un test d’anglais et réussir le test de culture et d’histoire national, le Life in the UK Test.

Destiné aux personnes ayant entre 18 et 65 ans (sauf conditions de santé exceptionnelles), ce Life in the UK Test coûte 50 £ et se compose de 24 questions à choix multiple pour lesquelles il faut obtenir un score d’au moins 75% pour réussir. Existant depuis le 1er novembre 2005, il est réputé comme étant assez difficile y compris pour les natifs, et dure 45 minutes. Vous pourrez trouver des sessions de e-learning pour vous préparer à ce test dont l’enjeu est tout de même assez important.

Finalement, pour aboutir à la nationalité britannique, une enquête policière est menée pour savoir si vous êtes de « bon caractère ». Pour cela, il faut avoir un casier judiciaire vierge.

Vous souhaitez vous installer au Royaume-Uni ?

Dès 2021, si vous êtes ressortissant européen, les règles pour vous s’établir au Royaume-Uni changent. En effet, celles-ci se baseront à partir de ce moment-là sur un système d’immigration à points, permettant l’obtention d’un visa de travail. L’idée est donc pour le pays de n’accueillir que des travailleurs hautement qualifiés. Parmi les critères à remplir pour pouvoir vous installer en Outre-Manche, il faudra ainsi que :

  • Le salaire annuel minimal du poste auquel vous serez affecté soit de 25 600 ₤ bruts, pouvant descendre jusqu’à la limite de 20 480 ₤ pour des postes pour lesquels une pénurie est constatée,
  • Être un scientifique ou chercheur hautement qualifié, si vous n’avez pas encore trouvé de travail sur place,
    - 
  • Avoir obtenu le diplôme du baccalauréat,*
  • Pouvoir certifier de compétences en anglais.

Ainsi donc, faisant suite au Brexit, les conditions de résidence, de travail et de séjour au Royaume-Uni seront plus fermes et plus restrictives à l’issue de la période de transition dès 2021. Pre-Settled Status, Settled Status, Life in the UK Test pour l’acquisition de la nationalité, ou encore demande de visa pour des séjours de plus de six mois, seront donc de mise sous peu !

Partager

Laisser un commentaire