L’association PETA appelle la mairie de Nice à ne plus servir de foie gras lors de ses événements officiels

L’association de défense des animaux, PETA, a invité via un communiqué les mairies de plusieurs grandes villes de France, dont Nice, à ne plus servir de foie gras lors d’événements officiels.

L’association a tenu à rappeler que le foie gras provient d’oies et de canards « voués à une vie de souffrance » et qui sont gavés à tel point que leur foie atteint 10 fois leur taille normale. Elle ajoute que le gavage est interdit dans plusieurs pays d’Europe, tant il est cruel, et que l’Union Européenne s’y était même opposé en 1998 par une directive.

Elle a également rappelé que des alternatives végétales sont désormais possibles et que de plus en plus de ces alternatives sont développées en France. Elle souligne également que le gouvernement devrait aider les producteurs de foie gras à faire la transition vers des produits fabriqués en France et sans cruauté. L’association a par ailleurs envoyé un panier de « faux gras » à la ville de Strasbourg, qui vient de s’engager à ne plus servir de fois gras lors de ses événements municipaux, emboîtant le pas aux villes de Grenoble, Lyon, Villeurbanne ou encore Besançon.

PETA invite donc les villes de Nice, Annecy, Bordeaux, Montpellier, Marseille et d’autres encore, à ne plus servir ce produit « issu de souffrance animale » lors des événements officiels. Elle les encourage également à soutenir les entreprises françaises éthiques qui fabriquent des produits végans.

L’association de défense des animaux invite également la population à envoyer un message à leur mairie leur demandant d’arrêter cette pratique.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire