7 façons de ne plus subir les moustiques à la maison

Les moustiques sont des parasites insupportables. Leur bruit est particulièrement agaçant, tandis que leurs piqûres sont extrêmement désagréables – que vous y soyez allergique ou non. Mentionnons aussi certaines variétés qui peuvent transmettre de graves maladies. Grâce à ce guide, vous réussirez à vous débarrasser des moustiques à l’intérieur et à l’extérieur de votre maison, pour enfin y profiter d’un été paisible.

Comment se débarrasser des moustiques à l’extérieur ?
Si vous ne voulez plus subir les moustiques chez vous ou même dans votre jardin, vos premiers efforts doivent se concentrer sur l’extérieur. En effet, si l’extérieur est peu attractif pour ces nuisibles, il y a moins de risques qu’ils aient envie d’approcher de votre maison !

1. Supprimez les eaux qui stagnent
En général, les moustiques se reposent dans les endroits extérieurs sombres et humides, comme les hautes herbes, les arbres creux ou dans les feuilles. De plus, ils pondent dans les zones d’eau stagnantes (coupelles de pots de fleurs, petites mares, flaques d’eau, gouttières, etc.). Votre mission est alors de rendre votre extérieur aussi inhospitalier que possible pour eux. Comment ? En supprimant toute zone humide ou eau qui stagne.
Commencez par éliminer l’humidité excessive à proximité de votre mobilier de jardin, de vos plantations (en terre et en pots) et de vos poubelles. Assurez-vous aussi que votre garage, vos abris de jardin et vos cabanes soient bien au sec.

2. Utilisez des traitements extérieurs contre les moustiques
Si les moustiques pullulent autour de votre maison, vous pouvez également utiliser des traitements spéciaux en complément de ces précautions. Attention, renseignez-vous bien sur les propriétés et risques éventuels des produits chimiques – notamment si vous avez des enfants, des animaux de compagnie ou même des plantations. Et suivez scrupuleusement les recommandations de sécurité du fabricant.
Voici quelques suggestions de traitements anti-moustiques pour l’extérieur :
• Les larvicides éliminent les moustiques avant qu’ils deviennent adultes.
• Homologués et formulés pour l’extérieur, les brumisateurs et sprays diffusent des toxines qui éliminent les moustiques.
• Allumez des bougies ou des bâtonnets à la citronnelle pour les éloigner de votre porche ou de votre terrasse.
• Des ventilateurs peuvent souffler suffisamment fort pour disperser les moustiques à l’extérieur.
• Les lampes anti-moustiques utilisent la chaleur et le dioxyde de carbone pour attirer et tuer les nuisibles.
• Les pièges à moustiques de haute technologie combinent la chaleur et l’odeur pour imiter une cible humaine et ainsi attirer les moustiques. Si l’un d’eux s’en approche, il est alors aspiré dans l’appareil puis éliminé.

3. Disposez des plantes naturellement répulsives
À l’extérieur, votre troisième option est de disposer des plantes qui vont naturellement repousser les moustiques. Il en existe de nombreuses variétés, dont l’odeur déplaît fortement à ces parasites. En plus, nombre d’entre elles sont particulièrement utiles ! Basilic, thym citronnelle, romarin, menthe ou encore alliacées (ail, oignon, ciboulette, etc.) sont formidables en cuisine et vous débarrasseront efficacement des moustiques. Mêlez donc l’utile à l’agréable !
Du côté des plantes plus ornementales, on trouve aussi de multiples répulsifs naturels – et donc sans danger. C’est par exemple le cas de la mélisse, de la cataire, de la lavande, du géranium pélargonium ou citrosa, du lantana, de la grande camomille, de l’aurone et du tabac d’ornement.
Plantez ces différentes variétés autour de votre maison et de votre jardin, pour dissuader les moustiques de s’approcher. Leur effet n’est pas infaillible, mais elles vous débarrasseront déjà d’une bonne partie de ces indésirables.

Quelles solutions anti-moustiques dans la maison ?
Maintenant, voyons comment vous pouvez vous débarrasser des moustiques dans votre maison. Il s’agit d’une part de les empêcher d’entrer, et d’autre part d’éliminer ceux qui ont réussi à se frayer un chemin à l’intérieur.

4. Installez des moustiquaires
La solution la plus redoutable contre les invasions de moustiques à l’intérieur est sans doute la moustiquaire. Grâce à sa toile au maillage fin mais résistant, elle forme une barrière contre tous types d’insectes volants ou rampants. L’idéal est d’installer des moustiquaires aux fenêtres de votre logement, afin de pouvoir les ouvrir sans que les moustiques ne puissent passer.
Pour une efficacité optimale, nous vous conseillons vivement d’opter pour une moustiquaire sur mesure, qu’elle soit fixe, sur cadre à battant ou enroulable. Vous pouvez en personnaliser sur ce site.
Certaines personnes préfèrent placer une moustiquaire uniquement autour de leur lit. Mais l’efficacité est moindre puisque les insectes peuvent malgré tout entrer dans la pièce et voler à proximité.

5. Placez des diffuseurs anti-moustiques
Ensuite, vous pouvez aussi disposer des diffuseurs anti-moustiques à plusieurs endroits de votre maison. Dans le commerce, on trouve divers types de diffuseurs à brancher au mur ou à poser sur des meubles. Certains comportent un réservoir de produit qui se diffuse en continu lorsque le dispositif est branché. D’autres fonctionnent à l’aide de bandelettes imbibées d’un répulsif qui se diffuse sous l’effet de la chaleur de la prise.
Une alternative est de mettre des gouttes d’huiles essentielles répulsives dans un diffuseur spécialement conçu à cet effet. Il s’agit d’une option plus naturelle et potentiellement moins novice, même s’il vaut mieux l’éviter en présence d’enfants ou de femmes enceintes. Inspirez-vous de la liste de plantes anti-moustiques ci-dessus. La menthe poivrée, le camphre et la citronnelle sont également performantes sous forme d’huiles essentielles.

6. Utilisez des insecticides
Puis, pour un traitement plus ciblé, envisagez d’utiliser un spray anti-moustique. C’est une bonne option pour tuer un moustique qui aurait réussi à entrer chez vous. Cette solution est également utile pour compléter l’effet d’une moustiquaire – en la vaporisant d’insecticide, vous renforcez alors son efficacité.
Mais attention : ici encore, les substances contenues dans ces aérosols sont potentiellement dangereuses pour la santé. Leur utilisation nécessite une bonne aération et est fortement déconseillée auprès des personnes les plus fragiles.

7. Munissez-vous d’une tapette ou d’une raquette électrique
Enfin, notre dernière solution est beaucoup plus physique pour vous. Si un moustique s’est introduit dans votre maison, dégainez tout simplement votre tapette à mouches manuelle ou votre raquette électrique. Votre adversaire ne résistera pas à un coup bien placé !

Le saviez-vous ?
Nous terminerons cet article avec une bonne nouvelle : les moustiques ont plusieurs prédateurs naturels, comme la libellule, l’hirondelle, le martinet. Essayez donc d’en attirer près de vous !

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire