Gazon ornemental : pour la décoration et le bien-être

Une véritable moquette de verdure, le gazon ornemental constitue à la fois un objet de décoration et un élément de bien-être. Toutefois, son entretien demande du temps et du sacrifice. Vous êtes prêt à faire quelques efforts pour aboutir à un résultat parfait, voici comment obtenir cette pelouse prestigieuse.

La pelouse d’ornement : décoration et bien-être

Le gazon ornemental offre un espace vert régulier et homogène qui constitue un véritable élément de décoration. Il vous donne accès à un tapis végétal, dont la verdure reste permanente si vous savez bien l’entretenir.

En plus de son aspect décoratif, la pelouse d’ornement est une source de bien-être. Elle donne une sensation de pureté en formant un tapis vert. À part l’aspect visuel, l’odeur que dégage un gazon d’ornement a un effet positif sur le niveau de stress, l’anxiété et la fréquence cardiaque. La pelouse incite à la détente et encourage aux activités physiques en plein air. Elle purifie l’air en captant le CO2 et rafraîchit l’atmosphère en l’humidifiant.

Que de bonnes raisons pour vous encourager à l’adopter !

Les espèces à planter

Pour avoir une pelouse d’ornement digne de ce nom, ne vous trompez pas d’espèces de gazon à planter. L’obtention d’un beau résultat passe par le choix d’une espèce qui rassemble finesse et densité à la fois. Parmi les espèces que vous pouvez choisir, il y a :

  • La fétuque rouge gazonnante,
  • La fétuque ovine,
  • La fétuque rouge demi-traçante,
    - * L’agrostide commune,
    - * Le pâturin des prés.

Orientez votre choix vers un produit à label rouge qualifié de gazon d’ornement. Pour un tel produit, ce sont des gazons de meilleure qualité qui ont été triés. Leurs critères de sélection considèrent leur capacité à former un tapis végétal dense, leur pousse lente pour limiter les entretiens, leur aspect esthétique et la finesse de leur feuillage.

L’entretien du gazon ornemental

La pelouse d’ornement ne supporte pas le piétinement, sauf si vous choisissez du Ray-grass anglais haut de gamme qui résiste à cela. De ce fait, pour avoir un bel effet, faites attention à ce point.

Le gazon d’ornement vous exige jusqu’à quarante tontes par an selon la hauteur souhaitée qui peut être comprise entre 1 et 3 cm. Trouvez votre tondeuse ici afin de mieux vous équiper pour tondre votre pelouse. Les périodes de pousse active se situent au printemps et en automne. Durant cette période, la pelouse d’ornement exige d’être tondue au moins 2 fois par semaine. La tonte est mieux réalisée lorsque le gazon est sec. De ce fait, n’intervenez pas très tôt le matin.

L’arrosage fait également partie des indispensables dans l’entretien d’un gazon ornemental. Si l’arrosage est trop fréquent, la pelouse développe une sensibilité élevée à l’humidité. Très souvent, un arrosage généreux d’une fois par semaine suffit.

La fertilisation de la pelouse

La pelouse d’ornement a besoin d’être raisonnablement fertilisée pour se présenter sous son meilleur aspect. L’apport en engrais a lieu à une fréquence de 2 à 3 fois par an. Il existe sur le marché des engrais spécialement conçus pour les gazons. La quantité à utiliser à chaque fertilisation change selon le produit choisi.

Parmi les engrais à choisir, certains libèrent rapidement l’azote qu’ils contiennent si bien que le gazon croisse rapidement. D’autres, quant à eux, agissent selon les besoins du gazon en libérant l’azote lentement. Il permet d’avoir une belle coloration durablement.

La lutte contre la mousse et les mauvaises herbes

Un gazon ornemental de meilleure qualité pousse et devient dense rapidement, ne donnant pas aux mauvaises herbes le temps de bien se développer. Pour lutter contre les mauvaises herbes, il suffit également de tondre régulièrement votre pelouse. L’utilisation de désherbant constitue aussi une option.

Pour ce qui est de la mousse, elle apparaît surtout sur un gazon ombragé, mal aéré et dont le drainage n’est pas suffisant. Offrez à votre pelouse des conditions inverses à celles citées précédemment pour limiter le développement de la mousse. Pour enlever cette dernière,
procédez mécaniquement en utilisant un scarificateur.

Partager

Laisser un commentaire