L’engouement des Français pour les vêtements de seconde main

Depuis quelques années, le marché de vêtements de seconde main est en plein essor et il semblerait que son succès soit de plus en plus important. En ligne sur des plateformes dédiées telles que Vinted ou Videdressing, ou dans des friperies et kilos shop, l’engouement des Français pour la seconde main est bien réel.

Un marché aux multiples intérêts
Si les vêtements d’occasion ont autant de succès, c’est qu’ils ont de nombreux avantages : les prix sont très bas, ils sont plus éthiques, plus vintages et on peut tomber sur des « perles rares ».

Des chiffres qui ne mentent pas
L’IFM (l’Institut Français de la Mode) révélait dans une étude qu’en 2019, 39% des Français avaient acheté au moins un vêtement d’occasion, contre 30% l’année précédente et seulement 15% en 2009. Le marché de la seconde main représentait 1 milliard d’euros en 2018.

Parmi les principales raisons qui justifient ce type de consommation, on retrouve le prix - argument cité par 75 % des adeptes - ou encore des questions éthiques et écologiques - cité par 45% d’entre eux.

Un pied de nez à la fast fashion
Il y a quelques jours, l’émission Quotidien révélait qu’en Europe, un vêtement est porté en moyenne sept fois avant d’être jeté. Ainsi, le marché des vêtements de seconde main s’impose comme le premier opposant à celui de la fast fashion.

Face à l’engouement croissant pour la seconde main, on dirait bien que les Français ne peuvent s’empêcher de sauter sur l’occasion.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire