REPORTAGE : Black Friday : Véritable avantage ou trop commercial ? Voici ce qu’en pensent les niçois

Le Black Friday, journée de soldes allant jusqu’à -70% fait beaucoup parler de lui. Chaque année dans le monde, ce sont des millions de personnes qui se précipitent vers les magasins dans le but de faire des affaires - vêtements, mobilier ou encore consoles. Nous sommes allés à la rencontre des niçois, acheteurs et commerçants, afin de voir ce qu’ils pensent de cette journée.

Ce matin, à peine 10h sur l’avenue Jean Médecin et les niçois se précipitent déjà vers les grandes chaînes de magasins.

Les quelques acheteurs interrogés déjà à l’affût dès le matin semblent tous unanimes, le Black Friday est une date importante pour eux.

Certains déclarent même que le Black Friday est plus important que les soldes car « ça nous permet d’avoir -40% d’un coup, sans attendre plusieurs semaines » déclare Léa, 26 ans. Si elle peut faire « son shopping de l’année pour [elle] et ses enfants », Carine, 37 ans, regrette le manque de réduction cette année, elle estime que le Black Friday était plus intéressant l’année dernière à Monaco.

D’autres ont mentionné la crise actuelle comme raison supplémentaire pour profiter du Black Friday pour faire du shopping ou encore la préparation des cadeaux de Noël.

Et les commerçants dans tout ça ?
Si les clients niçois semblent tous ravis par cette journée de soldes, l’avis des commerçants et des vendeurs diverge un peu plus. Dans les grandes chaînes de magasins telles que H&M ou Zara, les vendeurs étaient déjà, dès 10h du matin, très occupés, à courir dans tous les sens, presque débordés. Et s’ils ne se rendent pas forcément compte de l’impact économique que cela peut avoir sur le magasin, ils se rendent bien compte du nombre de clients supplémentaires que cette journée apporte. « Le Black Friday représente beaucoup plus de travail pour nous car il y a beaucoup plus de clients, beaucoup plus d’acheteurs mais aussi de personnes qui passent en cabine d’essayage » déclare une des vendeuses de la chaîne H&M.

Sur l’avenue Jean Médecin, qui comporte majoritairement des grandes chaînes de magasins, le public était au rendez-vous et l’événement est important pour ces magasins. En revanche, ce n’est pas forcément le cas pour les plus petites boutiques indépendantes.

La vendeuse de la boutique Un temps d’avril, rue Pastorelli avoue que le black friday n’est « absolument pas une journée importante » pour le magasin, et déclare même que cette journée « ne sert à rien ». En effet, le magasin proposant souvent des articles en solde tout au long de l’année, le black friday ne correspond pas à la clientèle de la boutique et « ne change rien ». Il en va de même pour la fleuriste de la boutique Parmi les fleurs qui ne remarque aucun changement à l’occasion de cette journée de solde.

Alors plutôt véritable événement ou au contraire sans importance le Black Friday semblent profiter d’avantage aux grosse chaînes de magasins et si les avis des commerçants niçois divergent, les clients eux, sont tous du même avis : le Black Friday est une journée de shopping incontournable et ils comptent bien en profiter !

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire