Les associations et la Métropole Nice Côte d’Azur s’unissent contre le gaspillage alimentaire

Une réunion s’est tenue entre les associations caritatives, les moyennes et grandes surfaces et Christian Estrosi pour oeuvrer contre le gaspillage alimentaire.

Le but ? Échanger sur le sujet de la collecte et de la distribution des denrées alimentaires non consommées. Il s’agissait pour les acteurs présents de discuter de l’importance d’une plus forte collaboration et une meilleure coordination dans ce domaine afin de mieux servir les bénéficiaires dans le besoin des associations caritatives.

 
A l‘issue des échanges, Christian Estrosi a annoncé plusieurs mesures dont :
 
•La mise en place d’une charte d’engagement pour plus de coordination et de proximité entre les différents acteurs

•La création d’une page Web de mise en relation solidaire pour faciliter l’optimisation en permanence de l’offre et de la demande et la création d’un numéro unique

•Une meilleure lutte contre le gaspillage alimentaire notamment par la récupération, dans les cantines scolaires, des produits avec Date Limite de Consommation très courtes (barquetés, en vrac, individuels). Des conventions existent déjà entre l’association MIR, le Secours Populaire et la cuisine centrale de la Ville de Nice et entre le CFA de la Métropole Nice Côte d’Azur et Restos du Cœur

•Une meilleure utilisation des invendus comestibles mais non commercialisables du MIN et la création d’une conserverie sociale

•L’ouverture de nouveaux locaux (155m2) pour les Restos du Cœur en novembre 2019 au 149 Bd de l’Ariane (ancienne marbrerie qui vient de fermer. Les locaux, plus grands et plus adaptés (155m2), seront rénovés par la Ville de Nice (97 000€) et financés en partie par les Restos du Cœur.

La signature de la charte est annoncée pour juin 2019.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message