Vigilance sécheresse dans les Alpes-Maritimes

Les Alpes-Maritimes sont concernées par un plan vigilance sécheresse pour préserver la ressource en eau notamment en appelant les usagers à une consommation raisonnée. La Métropole Nice Côte d’Azur garantit l’accès à l’eau grâce à des mesures innovantes.

Voici les mesures mises en place par la Métropole Nice Côte d’Azur :

  • Pour les parties engazonnées de la Ligne 2 du tramway, la Métropole Nice Côte d’Azur a fait le choix de mettre en place un système centralisé de gestion de l’arrosage et a choisi d’installer une variété de gazon la plus résistante possible à la sécheresse, permettant ainsi de maitriser les apports en eau.
  • Les essences qui sont actuellement plantées dans le cadre du Plan de végétalisation sont méditerranéennes, exotiques et xérophytes (c’est-à-dire adaptées à un environnement sec) pour réduire le phénomène des « îlots de chaleur urbains » tout en étant peu exigeantes en eau. 
  • Soucieux de trouver de nouvelles solutions innovantes afin d’économiser la ressource en eau tout en protégeant la biodiversité, les Espaces Verts de la Ville de Nice vont expérimenter une méthode innovante d’arrosage raisonné sur la Promenade du Paillon avant la fin de l’année 2019. Il s’agit d’un système développé par la société Urbasence qui permet, grâce à des sondes tensiométriques situées dans le sol, de relever le taux d’humidité du sol pour apporter la quantité exacte d’eau que les plantes perdent naturellement. Cela permettra d’éviter une surconsommation d’eau.
  • Durant les périodes de sécheresse, l’arrosage la nuit est effectué de façon fractionnée donc sur de courtes fréquences répétées pour éviter l’évaporation de l’eau d’arrosage.

La Régie Eau d’Azur joue un rôle clé dans la sécurisation de l’alimentation à l’eau. Dès sa création, en 2014, elle a engagé un programme d’investissement d’envergure pour faire face au scénario d’indisponibilité du canal de la Vésubie ou d’un champ captant de la Plaine du Var. Grâce aux investissements réalisés et aux travaux effectués au canal de la Vésubie, 1,150 million de m3 d’eau ont été économisés chaque année.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message