La rentrée scolaire 2019 s’annonce pleine de changements

Ce mercredi, le recteur de l’Académie de Nice, Richard Laganier, a souhaité rencontrer la presse pour dévoiler les nouvelles mesures concernant la rentrée 2019 qui sera la première sous sa gestion. Voici les principaux changements qui attendent la communauté estudiantine dès lundi prochain.*

À la veille de la pré-rentrée, le recteur Richard Laganier, a annoncé que 2019 serait « la rentrée de la concrétisation des réformes ». Les filières générales et professionnelles vont subir toute une sorte de transformations. « On a beaucoup de dispositifs mais il faut les relier pour parfaire la réussite scolaire de nos élèves ».

Trois grandes mesures émergent pour la rentrée 2019 en accord avec la loi pour une École de la confiance promulguée en juillet dernier :

  • Égalité des chances
  • Transition écologique
  • Justice sociale

Le bac 2021 va connaitre des changements comme le contrôle continu au lycée qui comptera pour la note du baccalauréat. Le but est de faciliter le lien entre le secondaire et le supérieur et mieux accompagner l’orientation des élèves.

La voie professionnelle entend obtenir le label « Campus d’Excellence » afin de redonner toute sa noblesse au professionnel et à l’apprentissage.

En primaire, les classes de CP et CE1 des quartiers défavorisés vont passer à un effectif réduit de 12 élèves maximum.

Un plan langues est lancé et rend obligatoire l’apprentissage des langues vivantes dès la maternelle jusqu’à la fin du lycée. «  Il y a eu du progrès, mais le chemin reste long dans ce domaine  », explique le recteur.

L’instruction à l’âge de 3 ans est désormais obligatoire afin de lutter contre les inégalités sociales et renforcer l’arrivée en primaire.

Depuis septembre 2018, le service de l’école inclusive permet d’accompagner les élèves en situation de handicap et leurs familles. Ce point va être d’avantage renforcer pour la rentrée 2019.

Un Service National Universel est mis en place. Encore au stade de l’expérimentation, ce dispositif doit permettre une transmission du socle républicain, de renforcer la cohésion sociale et la culture de l’engagement et enfin permettre d’accompagner l’insertion professionnelle des élèves.

L’aspect de la transition écologique porte sur la réalisation d’un projet pérenne appliqué dans chaque établissement de l’Académie de Nice. L’idée est d’associer les élèves en désignant un écho-délégué dans chaque classe. Une mesure qui permet de lutter contre le gaspillage. Par ailleurs, un prix académique récompensera les initiatives.

Dans le cadre du plan pauvreté, l’Académie s’engage à donner un petit déjeuner gratuitement dans les établissements des zones prioritaires. Une mesure qualifiée de « preuve de solidarité et de fraternité » par monsieur Laganier et s’inscrit dans le cadre de la mesure de la justice sociale.

Enfin, l’affichage des valeurs républicaines va « permettre aux élèves de réfléchir à leur signification et permettre aux professeurs de travailler autour de ces valeurs », conclut le recteur.

*Dans les A.-M, les effectifs se montent à 193.145 élèves,

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message