Comment orienter sa reconversion professionnelle ?

Il peut arriver que votre profession vous ennuie et que vous ne trouviez plus aucun plaisir à l’exercer. Ce sentiment n’a rien d’anormal, et sachez que près de 75 % des employés sont las de leurs métiers et souhaitent voir ailleurs. Si vous voulez donc quitter votre emploi pour concrétiser un rêve ou simplement faire carrière dans un autre domaine d’activité, sachez que votre reconversion professionnelle doit être bien mûrie. Pour bien choisir votre nouveau métier, et ne pas tomber dans des regrets, découvrez ici comment vous y prendre.

Étudier les secteurs


En prélude à toute recherche d’emploi, il est indispensable de faire un état des lieux du marché de l’emploi afin de connaître les domaines pourvoyeurs d’avenir. Pour cela, il faut prioriser des domaines d’activité qui organisent très souvent des recrutements, ou les emplois qui sont très rentables. Vous pouvez par exemple consulter la liste des métiers qui rémunèrent bien avec une formation courteafin d’effectuer un choix.

Il faut remarquer aussi que de plus en plus, les activités liées à la production agricole comme le métier d’arboriculteur attirent du monde. Désormais axées sur une dynamique écologique, les professions agricoles se développent de plus en plus et constituent ainsi un bon choix pour la reconversion professionnelle.

Toutefois, si vous voulez changer d’emploi, faites surtout attention à ne pas vous lancer dans une profession où les recrutements se font de moins en moins, et qui tend à disparaitre. Aussi, il est inutile de vous engager dans l’exercice d’un métier qui ne vous intéresse pas.

Se faire former


Comme dans toute activité professionnelle, faire carrière dans le domaine agricole nécessite une formation professionnelle adaptée. Pour cela, il est indispensable que vous recherchiez un centre ou un organisme où vous recevrez une formation de taille qui fera de vous un professionnel agricole compétent.

En réalité, le domaine agricole présente divers secteurs d’activité et il est essentiel dans un premier temps que vous fassiez un choix. Ensuite, commencez par chercher un centre de formation dans la ville ou la région dans laquelle vous vivez, et assurez-vous que le type de formation qui y est donné répond à vos besoins.

Il est possible d’effectuer une enquête sur la réputation et les certifications dudit centre. Consultez leur site en ligne, faites un tour sur les réseaux sociaux pour visiter leur page. Et dans la mesure du possible, n’hésitez pas à prendre l’avis de ceux qui ont été formés dans le centre.

Faire le point des compétences

Une reconversion professionnelle nécessite que l’on fasse en premier lieu le point des aptitudes pré-requises. En effet, ce bilan permettra de savoir clairement si vous aurez de la facilité à suivre votre nouvelle formation agricole ou pas. Si par exemple, votre formation antérieure n’est pas du tout liée à une activité agricole, vous comprenez donc qu’il vous faudra faire un maximum d’effort pour vous en sortir.

Par contre, si vous avez des acquis antérieurs, alors à priori, tout se passera pour vous comme sur des roulettes. Ici, les compétences qui sont prises en compte ne sont pas seulement celles reçues lors des formations académiques. Il peut s’agir de toutes les aptitudes et capacités que vous avez acquises sur le tas, et développées dans la vie courante, ou dans l’exercice de votre ancienne profession.

Partager

Laisser un commentaire