Les recrutements repartent à la hausse en France

Plusieurs secteurs d’activités ont connu une baisse importante des recrutements suite à la crise sanitaire. Cependant, dernièrement, des données ont indiqué que les recrutements repartent à la hausse en France. L’enquête BMO ou Besoin en Main d’Œuvre de Pôle emploi indique qu’il y a 30 000 offres d’emploi en plus prévues en France pour cette année comparé à 2019. En tout, 2021 compte 2 700 000 projets de recrutement prévus sur Pôle emploi seulement. Mais il n’y a pas que Pôle emploi qui indique une hausse des recrutements. Le baromètre de HelloWork, le baromètre publié par Manpower ainsi que le bilan de l’Apec concernant les perspectives 2021 au niveau des offres d’emploi sont également positifs pour cette année.

Les données du baromètre de HelloWork

HelloWork est l’un des leaders en termes de publication d’offres d’emploi en ligne. Ce dernier a entamé une analyse des tendances concernant les recrutements en France. Selon le baromètre d’HelloWork, le déconfinement a signé la reprise de la majorité des offres d’emploi.

À noter que la crise sanitaire a engendré une baisse considérable des recrutements en France. L’enquête menée par HelloWork indique que le taux de recrutement baisse toujours lors du confinement. En France cela varie entre -17 % et -40 %.

La hausse a commencé au mois de février avec un taux de +27 %. Il y a eu une nouvelle chute entre mars et mai. Mais maintenant, le volume évolue positivement. Selon le baromètre d’HelloWork, la majorité des secteurs ont connu une hausse du recrutement, mais il y en a qui peignent plus que les autres.

Les secteurs qui ont affiché une baisse entre 48 % et 60 % des offres d’emploi pendant le confinement et n’affichent qu’une hausse de 52 % à 57 % lors du déconfinement sont :

  • L’industrie aéronautique
  • L’industrie aérospatiale
  • L’industrie manufacturière

secteur de l’énergie/eau connaît par contre une hausse du recrutement, même pendant la crise sanitaire. Le taux atteint souvent les +24 %. Concernant le secteur de la restauration, du tourisme et des loisirs, 94 % des projets d’offre d’emploi d’avant crises sont déjà de retour sur le marché.

Pour le secteur informatique, il n’y a pas d’évolution flagrante vu que c’est un domaine qui n’a pas vraiment été touché par la crise sanitaire. Les offres et demandes étaient toujours à la normale. Le transport, le BTP et la logistique ont par contre beaucoup évolué au niveau des recrutements.

Les chiffres du baromètre de Manpower

Manpower a publié un baromètre qui prévoit une hausse de 7 % des offres d’emploi en France. Toujours suivant les données de ce baromètre, c’est dans le Nord qu’il y a le plus d’offres. Dans cette partie de France, une hausse de 12 % a été constatée. En région parisienne par contre, une baisse de -1 % est à prévoir.

Le baromètre de Manpower s’est aussi penché sur le choix des entreprises qui recrutent concernant l’intégration en local et le télétravail. Après l’enquête menée, 53 % des entreprises prévoient une réintégration en local.

41 % des recruteurs prévoient cependant un travail hybride, et chercheront à trouver un juste milieu entre le travail en local et le télétravail. Seulement 2 % des employeurs choisissent un travail à distance pour ses employés.

Si on regarde ces données, on peut dire que les entreprises qui recrutent sont optimistes face à l’évolution du marché de l’emploi en France.

Une hausse des recrutements même pour les cadres

L’Apec ou Association pour l’emploi des cadres a également mené une enquête concernant l’évolution des prétentions d’embauche en France. L’association a mené son enquête auprès de 8 000 entreprises. L’étude a été effectuée entre janvier et mars 2021.

La comparaison qui résultait de cette étude se portait sur les trois années successives soit 2019, 2020 et 2021. Selon l’Apec, 2020 était une année où l’économie et la richesse ont chuté.

Pour cette dernière, une chute de 8,2 % a été constatée. Cela a eu un grand impact sur le marché de l’emploi surtout pour les cadres. Les recrutements ont baissé de -19 % comparé à l’année 2019. Il y a eu environ 50 000 recrutements en moins.

En tout, 2020 n’a connu que 228 700 embauches pour les cadres. Malgré cette baisse, il y a quand même une évolution positive constatée pour 2020. En plus des recrutements classiques, il y a eu des recrutements de cadre en interne. Aux 228 700 offres s’ajoutent 52 600 recrutements internes.

L’évolution continue en 2021, car une hausse est à prévoir, bien qu’elle ne sera pas identique à celle d’avant crise. L’enquête menée par Apec indique qu’il y aura environ 247 000 projets de recrutement de cadre pour 2021.

Il y a une baisse de -12 % si on compare ces données à celles de 2019, mais il y a aussi une évolution considérable comparée à la situation pendant la crise sanitaire. Selon les analyses de l’Apec, les secteurs qui recruteront le plus sont :

  • Les services
  • La construction
  • Le commerce

Du côté du secteur des services, les recrutements de cadre sont plus axés sur des métiers informatiques, ingénierie, R&D, les activités juridiques, conseils et comptables. La hausse des recrutements pour les cadres concernant ces métiers varie entre 13 % et 15 % en France comparée à 2020.

Pour le secteur de la construction, une hausse de 10 % a été constatée comparée à l’année précédente. L’Apec a également listé les secteurs qui ont du mal à démarrer après la crise. Il y a :

  • L’automobile et l’aéronautique
  • L’hôtellerie et la restauration
    Mettez toutes les chances de votre côté

Bien que les recrutements repartent à la hausse, sachez qu’il y a aussi de nombreux demandeurs d’emploi qui attendent une ouverture. Actuellement, le nombre de personnes inscrites sur Pôle emploi dans le but de trouver du travail s’élève à 5 716 900.

Plus de 3 500 000 des inscrits sont sans emploi tandis que 2 156 300 sont de catégorie B et C (en activité, mais réduit). Il y a donc de la concurrence. Il faut mettre toutes les chances de votre côté si vous souhaitez décrocher un emploi.

Pour ce faire, rédigez un bon CV. Un curriculum rédigé correctement, qui a un fond, une structure et une forme parfaits, vous permettra de séduire les recruteurs. Pour réussir la rédaction de votre CV, vous pouvez vous inspirer d’exemples de CV téléchargeables sur le Net ou sinon consulter un créateur de CV en ligne.

Partager

Laisser un commentaire