Le Département place "des devoirs en face aux droits" pour les bénéficiaires du RSA

Le Département des Alpes-Maritimes dans le but de "mettre des devoirs en face des droits" proposera aux bénéficiaires des contreparties au versement du RSA.

La nouvelle action s’inscrit dans la stratégie de remise à l’emploi des bénéficiaires de RSA via l’expérimentation de volontariat. Le but est de donner l’occasion aux bénéficiaires de s’immerger dans un environnement professionnel et de bénéficier d’une action d’insertion concrète en vue de la remobilisation vers l’emploi.

Quels sont les objectifs ?

Il s’agit de proposer des actions d’animation à l’attention des résidants en EHPAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes). De proposer une action d’insertion et d’utilité sociale pour les bénéficiaires du RSA éloignés de l’emploi. Et enfin, de proposer des actions de formations qualifiantes dans les métiers d’aide à la personne pour les bénéficiaires de RSA souhaitant s’orienter vers ce type d’activité.

Les différentes actions porteront essentiellement sur de l’animation telle que la lecture, la conversation avec les résidents, les jeux de sociétés et les sorties à proximité de l’établissement. Elle seront dispensées à hauteur de 3 heures par jour, 3 jours par semaine durant 2 mois.

Quels sont les EHPAD concernés ?

Au total, 10 établissements seront soumis à l’expérimentation :

  • 7 établissements à Nice : Insitut Claude Pompidou, Croix Rouge Russe, Fondation Pauliani, La Colline, Les Lucioles, Les Petites Soeurs des pauvres/Ma Maison, Mais Saint-Jean Hélios.
  • 3 établissements à Cannes : Les Bougainvillées, Les Broussailles, Les Gabres (La Bocca).

L’action d’expérimentation débutera en juillet 2019.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message