Les jeunes du Refuge sont de fête

Ce 10 mai, le Refuge et la Ville de Nice co-organisaient une soirée en l’honneur des jeunes recueilli par l'association LGBT.

Agir contre l’isolement des jeunes, telle est la devise du Refuge. C’est dans cette ambiance que s’est déroulée la Soirée des jeunes du Refuge. Au programme, musique, projection du nouveau spot du Refuge, témoignages de jeunes. Cette soirée est un avant-goût de la Semaine Nationale du Refuge du 13 au 19 mai 2019. Conférences, spectacles, expositions, projections, galas, soirées festives ou encore tables rondes, cette semaine de sensibilisation est l’événement phare de la lutte contre l’homophobie, partout en France. « Certains des jeunes se disent finalement qu’ils ont envie de vivre leur vie comme ils le ressentent. La normalité devrait être que les parents leurs ouvrent leurs bras. Pour ça, nous devons apporter notre soutien », s’est exprimée Joëlle Martineaux.

Au fil de la soirée, des jeunes actuellement ou anciennement membre du Refuge ont témoigné leur histoire. Des témoignages forts, comme celui de Christian : « je me suis isolée par manque de connaissance, j’avais honte de moi. Cela fait un an et demi que je suis au Refuge et ça m’a donné confiance en moi, je suis heureux et fier aujourd’hui ».

Cédric Roussel, député des Alpes Maritimes a exprimé son soutien et sa volonté d’encadrer ses jeunes, « il y a un grand défi aujourd’hui à surmonter en termes de lutte contre l’homophobie, il s’agit de construire des règles de protection. »

Le Refuge c’est quoi ? En quelques chiffres, l’association regroupe 13000 adhérents, 400 bénévoles, 7500 jeunes accompagnés au total. « Un chiffre alarmant puisque c’est une hausse de 25% par rapport à 2018  », précise Nicolas Nogieur, Président du Refuge. Des actions de sensibilisation vont être multipliées dans les établissements scolaire a annoncé le président de l’association.

Le Refuge vu par les Français :

- 1 Français sur 3 est au courant des actions menées par le Refuge
- 82% des sondés ont une bonne image du Refuge
- 49% estiment que l’État français ne s’implique pas suffisamment dans la lutte

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message