Présidentielle 2017 : Macron, me voilà !

En parodiant le marquis de Lafayette, Emmanuel Macron pourrait exclamer : Français, me voilà. A 39 ans, le candidat d’En marche ! devient le plus jeune président de la Ve République, une hypothèse invraisemblable il y a encore un an. Selon une estimation Ipsos-Sopra Steria pour France Télévisions, Radio France et Le Monde, le candidat d’En marche ! récolte 65,5%, face à la candidate frontiste, qui recueille 34,5%. Si le FN a battu son record de voix exprimées ,ce qui laisse entrevoir une rentrée massive de ses candidats à l'Assemblée nationale lors de la prochaine législature, il faut aussi dire que Emmanuel Macron a battu sèchement Marine Le Pen, avec un score qui va au delà des prévisions. Une « nouvelle page » s’ouvre, a réagi Emmanuel Macron, souhaitant qu’elle soit celle de « l’espoir et de la confiance retrouvés ».

Qui aurait misé il y a quelques mois sur ce jeune homme ambitieux parti à l’assaut du pouvoir suprême dans un pays qui semblait pourtant ne répondre qu’à des codes, des règles, des préséances et des traditions ?

La gauche-la droite, la particratie, l’expérience : Emmanuel Macron a tout renversé pour remporter le sceptre. La France a aujourd’hui un président qui se dit de gauche et de droite, sans parti établi.

Qui dit que les français n’aiment pas le changement ? Peut-être, faut-il simplement leur poser les bonnes questions...

par Garibaldino

Les résultats définitifs ne sont toutefois pas connus et les chiffres seront affinés au cours de la nuit.

Partager

Laisser un commentaire