Covid-19 : le milieu du citron mentonnais également touché

Reconnu mondialement pour son citron, Menton a fait face à de lourdes pertes en 2020. La faute au Covid-19, et plus particulièrement au confinement bien trop long pour les producteurs.

« Un véritable gaspillage ». Les producteurs de citrons mentonnais sont attristés par la vision de ces nombreux fruits au pied de l’arbre, asséchés par le temps. Ce n’est pas moins de 10 tonnes de ces agrumes, soit 20 % de la production partagée par Menton, Castellar, Gorbio, Roquebrune-Cap-Martin et Saint-Agnès, qui ne sont plus consommables. La raison ? Un confinement de plusieurs semaines. La récolte se déroulant au printemps, c’est huit semaines au cours desquelles personne n’a pu s’occuper des citronniers locaux.

Pour Stéphane Constantin, membre de l’Association pour la Promotion du Citron de Menton, c’était le pire moment possible pour imposer un confinement national : « malheureusement, le pic de récolte arrive en plein mois de mars. Ça a littéralement bloqué toute la phase de récolte, et les sociétés qui rachetaient les fruits aux producteurs ont fermé. »

On rappelle que, pendant le confinement, la Fête du Citron a été annulé pour 2020. Une année difficile pour la ville frontière, qui compte beaucoup sur cet agrume pour briller dans le monde.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire